Quenelles à la bolognaise !

Publié le 17 novembre 2009

Le 12 novembre, Rhône-Alpes Tourisme organisait pour la première fois avec le concours d'Atout France un workshop à Bologne. Sept partenaires étaient présents et une soixantaine de professionnels et journalistes d'Émilie-Romagne a répondu à l'invitation. Première réussie dans l'une des villes les plus riches d'Italie.

Habitué des workshops à Milan et parfois à Turin, Rhône-Alpes Tourisme vient de s'attaquer à un autre marché lui aussi extrêmement porteur : celui de l'Émilie-Romagne, dont la capitale est Bologne. Une ville de 400 000 habitants qui abrite la plus vieille université du monde occidental mais également une foire réputée, de grands noms de la mode comme La Perla et Furla, des banques et quelques designers célèbres. Bologne est également connue pour sa gastronomie et est considérée comme l'une des villes les plus riches d'Italie.

C'est à l'Hôtel I Portici, membre des Small Luxury Hotels of the World, situé au centre de la ville, que s'est tenu le workshop auquel ont participé aux côtés de Rhône-Alpes Tourisme, le Pays Beaujolais, Savoie Mont-Blanc Tourisme, Chambéry, Megève, le groupe Accor, Best Mont-Blanc et Rail Europe Italie. Une soixantaine d'invités (journalistes dont les représentants du quotidien Il Resto del Carlino, du magazine Atmosphère et du mensuel Turit, tours-opérateurs et agents de voyages) a assisté au workshop et à la soirée qui a suivi avec dégustation de produits rhônalpins.

« L'Émilie-Romagne est une région où les gens voyagent beaucoup, affirme Barbara Lovato, responsable du service presse et communication d'Atout France à Milan, qui a préparé ce rendez-vous avec Paola Pacchiana, représentante de Rhône-Alpes Tourisme en Italie. Le marché italien se porte plutôt bien compte tenu du contexte économique. J'en veux pour preuve les résultats exceptionnels enregistrés par l'opération de promotion Last Minute réalisée l'été dernier sur franceguide.com. Les Italiens se rendent d'abord à Paris et sur la Côte d'Azur, Rhône-Alpes, avec la Savoie, la Haute-Savoie et Lyon étant leur troisième destination hexagonale. Ils s'intéressent à la culture, au patrimoine, à la gastronomie, au bien-être et au shopping ».

Adeptes des longs week-ends avec deux à trois nuits sur place, ils viennent principalement pendant leurs vacances d'été (10 juin au 10 septembre) mais aussi pendant les ponts du 25 avril fête de la Libération dans leur pays, du 1er mai et du 2 juin, anniversaire de la République. Ils s'intéressent également aux marchés de Noà«l et aux Illuminations de Lyon. Enfin, ils voyagent en famille du 25 décembre au 6 janvier.

« Huit millions d'Italiens se rendent chaque année en France qui est leur première destination à l'étranger, poursuit Barbara Lovato. Ils se déplacent majoritairement en voiture. Mais il existe également une ligne aérienne régulière entre Bologne et Lyon ». Deux villes qui se ressemblent par bien des aspects comme ont pu le constater Michèle Bardet, directrice de la promotion à Rhône-Alpes Tourisme, et Sophie Vaissellet, responsable du développement des marchés Europe latine, qui représentaient Rhône-Alpes Tourisme sur place.

Commentaires
comments powered by Disqus