Rendez-vous en France avec 51 exposants rhônalpins

Publié le 15 avril 2010

Les 30 et 31 mars 2010 , Nice accueillait la cinquième édition des Rendez-vous en France organisés par Atout France. L'occasion pour les 51 exposants rhônalpins fédérés par Rhône-Alpes Tourisme de rencontrer quelques-uns des 900 TO et agents de voyages venus d'une soixantaine de pays. Et 60 d'entre eux ont participé à sept éductours programmés en Rhône-Alpes.

Après Strasbourg en 2007, Lyon en 2008 et Paris en 2009, c'était cette année au tour de Nice d'accueillir les Rendez-vous en France, la plus importante opération de promotion du tourisme français organisée par Atout France. Cette année, 900 TO d'une soixantaine de pays, dont une centaine de TO et d'agences réceptives français, avaient répondu à l'invitation d'Atout France et des 650 exposants présents, la majorité d'entre eux étant des institutionnels (CRT, CDT, offices de tourisme), hébergeurs, transporteurs, sites thématiques et parcs de loisirs. Parmi ces 650 exposants, figuraient 51 professionnels rhônalpins regroupés sur l'espace Rhône-Alpes Tourisme.

« En nombre d'exposants, nous nous situons derrière la Côte d'Azur et Paris/àŽle-de-France mais devant PACA, se félicite Michèle Bardet, directrice de la promotion de Rhône-Alpes Tourisme. Nous comptions de nombreuses stations de sports d'hiver sur notre espace et nous avons été l'une des dix régions à organiser des éductours destinés aux TO. Au total, nous avons accueilli soixante tour-opérateurs sur sept programmes différents articulés autour de l'art de vivre, du luxe de la gastronomie et du vin, du bien-être et de la remise en forme. Plus de six nationalités différentes en provenance d'Amérique du Nord, de Russie et de Chine ainsi que des spécialistes du tourisme des jeunes ».

Avec leur formule de rendez-vous préprogrammés, ces RDV en France 2010 ont une nouvelle fois répondu aux attentes des professionnels rhônalpins présents, cela d'autant que Rhône-Alpes disposait d'un excellent emplacement juste derrière l'espace Côte d'Azur/Riviera.

Habituée des RDV en France, Maud Dick, directrice commerciale et marketing du Château de Bagnols, Relais et Châteaux de 21 chambres implanté dans le Beaujolais, s'est réjouie d'avoir décroché 35 rendez-vous préprogrammés principalement avec des TO américains, russes, brésiliens, asiatiques et allemands. « Certains d'entre eux ont d'ores et déjà débouché sur la signature de contrats et nous constatons notamment un net retour de la clientèle américaine. Pour nous, les workshops de ce genre sont très importants car, outre l'aspect commercial, ils permettent de créer une réelle synergie entre les partenaires rhônalpins et nous pouvons ainsi réfléchir à d'autres opérations de promotion exclusivement rhônalpines cette fois ».

Elle aussi fidèle des RDV en France, Fabienne Guilhem, directrice commerciale et marketing du groupe Axotel, qui possède trois établissements trois étoiles à Lyon, a totalisé une trentaine de rendez-vous préprogrammés principalement sur l'Europe du nord et l'Amérique du nord. « Pour moi, un tel événement est incontournable car il offre l'occasion de prévoir nos contrats pour 2011 et de prendre le pouls du marché. En 2009, notre activité a été identique à celle de 2008. Ceci grâce à la clientèle européenne consommatrice de courts séjours à des prix pas trop élevés comme ceux que nous proposons le week-end. Actuellement, nous rencontrons surtout des difficultés sur le marché allemand à cause de l'absence de dessertes aériennes low cost. C'est dommage car, sinon, je pense que Lyon serait très bien placé sur ce marché ».

Elle aussi fidèle des RDV en France, Fabienne Guilhem, directrice commerciale et marketing du groupe Axotel, qui possède trois établissements trois étoiles à Lyon, a totalisé une trentaine de rendez-vous préprogrammés principalement sur l'Europe du nord et l'Amérique du nord. « Pour moi, un tel événement est incontournable car il offre l'occasion de prévoir nos contrats pour 2011 et de prendre le pouls du marché. En 2009, notre activité a été identique à celle de 2008. Ceci grâce à la clientèle européenne consommatrice de courts séjours à des prix pas trop élevés comme ceux que nous proposons le week-end. Actuellement, nous rencontrons surtout des difficultés sur le marché allemand à cause de l'absence de dessertes aériennes low cost. C'est dommage car, sinon, je pense que Lyon serait très bien placé sur ce marché ».

La célèbre Maison Pic, à Valence, participait pour sa part pour la première fois aux RDV en France. « C'est une formule très intéressante avec les rendez-vous préprogrammés, une organisation parfaite et une bonne visibilité grâce au regroupement des exposants par région, constate Sabine Bru, directrice commerciale du groupe. Les 3 étoiles d'Anne-Sophie Pic et notre école de cuisine Scook nous ont valu d'être sollicités par une quarantaine de TO majoritairement américains, brésiliens, allemands, belges et suisses. Toutes ces rencontres étaient de qualité. Les TO sont intéressés par des packages de deux jours incluant un repas gastronomique, un autre au Bistrot 7, une demi-journée de cours de cuisine et deux nuits. Ce sont des produits qu'on vend environ 1 450 € et nous avons donc ciblé des TO très haut de gamme. L'un d'entre eux, un Américain, était d'ailleurs chez nous dès le 5 avril afin de tester ce produit ! »

Dernier témoin de cette édition 2010 : Bruno Cheilan, propriétaire de l'Hôtel Excelsior à Chamonix. Pour sa seconde participation aux RDV en France, il avait ciblé des TO allemands, belges, britanniques, espagnols, français, italiens, scandinaves, chinois et américains. « Avec une vingtaine de rendez-vous, dont cinq spontanés, le bilan a été meilleur pour moi qu'en 2009 et c'est normal car j'avais pu mieux préparer l'événement. Nous avons eu de très bonnes touches principalement avec des grossistes comme Last Minute.com ou Ameropa Reisen qui proposent des séjours d'une nuit. C'est une nouvelle manière de travailler car les séjours en station sont généralement plus longs. Pour un établissement comme le nôtre, c'est très bien même si j'ai eu le sentiment que les TO présents à Nice se sont un peu moins intéressés aux stations de montagne qu'en 2009 ».

La plupart de ces professionnels sont en tout cas prêts à participer à l'édition 2011 des Rendez-vous en France prévue à Bordeaux. Seule Sabine Bru s'interroge sur une éventuelle participation une année sur deux.

Commentaires
comments powered by Disqus