Rhône-Alpes au Mountain Travel Symposium

Publié le 31 mai 2010

Du 11 au 17 avril, Rhône-Alpes Tourisme a participé au Mountain Travel Symposium, le plus grand salon professionnel des sports d'hiver en Amérique du nord. L'édition 2010 a eu pour cadre Banff au Canada. Elle a réuni 80 tours-opérateurs et 200 représentants de stations, des hébergeurs et des transporteurs. Plus de 10 000 Américains et Canadiens skient chaque année dans les Alpes françaises. Malgré la crise et la cherté de la destination France, plusieurs TO manifestent de l'intérêt pour nos stations.

Après avoir assisté aux éditions 2007 et 2009 du Mountain Travel Symposium qui s'étaient déroulées au Lake Tahoe et à Keystone, Rhône-Alpes Tourisme a participé à l'édition 2010 de ce salon professionnel leader sur le marché nord-américain. Elle était programmée du 11 au 17 avril et elle a réuni 80 tours-opérateurs américains, canadiens, australiens, sud-américains, britanniques et néerlandais - présence pour la première fois du groupe TUI -, venus s'informer des nouveautés proposées pour l'hiver 2010-2011 par 200 représentants de stations, hébergeurs et transporteurs.

« Nous participons au MTS en tant que membre de l'Alpen Tourism Commission (ATC) qui regroupe l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la France et la Suisse, explique Annie Martinez, responsable promotion sports et aventures à Rhône-Alpes Tourisme. Le salon comprend deux jours de rendez-vous avec les TO, deux jours de conférences et deux autres journées consacrées à des rencontres avec des représentants de clubs de ski ». Outre Rhône-Alpes Tourisme et France Montagne, plusieurs stations rhônalpines étaient représentées sur place avec Chamonix, Courchevel, Megève, Méribel, Morzine, Val d'Isère et Val Thorens. « Il faut savoir que les TO rencontrés sur place s'intéressent presque exclusivement aux grandes stations de renommée internationale, constate Annie Martinez. Cette année, les négociations ont été plus difficiles que par le passé en raison de la cherté de la destination France ceci même si nous leur expliquons que les forfaits ski sont nettement moins chers en France qu'aux États-Unis et dans les autres pays d'Europe. Nous avons pourtant noué d'excellents contacts avec des professionnels que nous ne connaissions pas encore comme ce fut le cas avec le Texan Alpen Adventures intéressé par des forfaits combinant le ski et une ou deux journées à Lyon. Nous avons également été sollicités par Ultimate Travel Group, un TO de Toronto qui souhaite participer à un éductour dans les Alpes françaises l'hiver prochain avant de programmer la destination ».

Cette présence au MTS permet donc à Rhône-Alpes de se positionner comme une destination incontournable du ski en Europe. « Les Nord-Américains n'imaginent pas la taille de nos domaines skiables, conclut Annie Martinez. Ils estiment également que nous avons encore des efforts à faire sur le plan de l'accueil et des langues. Et s'ils apprécient le prix de nos forfaits ski, ils sont nettement moins indulgents pour ceux pratiqués pour nos hébergements souvent jugés de qualité moyenneâ?¦ ».

 

« Nous participons au MTS en tant que membre de l'Alpen Tourism Commission (ATC) qui regroupe l'Allemagne, l'Autriche, l'Italie, la France et la Suisse, explique Annie Martinez, responsable promotion sports et aventures à Rhône-Alpes Tourisme. Le salon comprend deux jours de rendez-vous avec les TO, deux jours de conférences et deux autres journées consacrées à des rencontres avec des représentants de clubs de ski ». Outre Rhône-Alpes Tourisme et France Montagne, plusieurs stations rhônalpines étaient représentées sur place avec Chamonix, Courchevel, Megève, Méribel, Morzine, Val d'Isère et Val Thorens. « Il faut savoir que les TO rencontrés sur place s'intéressent presque exclusivement aux grandes stations de renommée internationale, constate Annie Martinez. Cette année, les négociations ont été plus difficiles que par le passé en raison de la cherté de la destination France ceci même si nous leur expliquons que les forfaits ski sont nettement moins chers en France qu'aux États-Unis et dans les autres pays d'Europe. Nous avons pourtant noué d'excellents contacts avec des professionnels que nous ne connaissions pas encore comme ce fut le cas avec le Texan Alpen Adventures intéressé par des forfaits combinant le ski et une ou deux journées à Lyon. Nous avons également été sollicités par Ultimate Travel Group, un TO de Toronto qui souhaite participer à un éductour dans les Alpes françaises l'hiver prochain avant de programmer la destination ».

Cette présence au MTS permet donc à Rhône-Alpes de se positionner comme une destination incontournable du ski en Europe. « Les Nord-Américains n'imaginent pas la taille de nos domaines skiables, conclut Annie Martinez. Ils estiment également que nous avons encore des efforts à faire sur le plan de l'accueil et des langues. Et s'ils apprécient le prix de nos forfaits ski, ils sont nettement moins indulgents pour ceux pratiqués pour nos hébergements souvent jugés de qualité moyenneâ?¦ ».

 

Commentaires
comments powered by Disqus