Rhône-Alpes en pointe sur le marché russe

Publié le 25 juin 2010

Depuis 2007, Rhône-Alpes est la seule région française à disposer au sein des bureaux d'Atout France à Moscou de sa propre représentante pour faire la promotion de son tourisme. Une présence très utile pour développer nos parts de marché dans l'un des pays o๠la croissance touristique est la plus importante. Et un atout pour les différents partenaires qui, comme France montagnes, le lac d'Annecy et le massif des Aravis, font appel à ses services pour des opérations ponctuelles.

En avril 2006, une importante délégation rhônalpine conduite par Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional Rhône-Alpes, s'était rendue en Russie. Composée de nombreux professionnels du tourisme, elle avait pu mesurer l'importance de ce marché. Et c'est à la suite de cette visite que la décision fut prise par Rhône-Alpes Tourisme de disposer d'une représentante permanente sur place, celle-ci étant basée dans les locaux d'Atout France. En mars 2009 par Zamira Ismatova prend en charge la mission qui couvre l'ensemble du marché de la CEI. « J'ai pour mission de promouvoir le tourisme rhônalpin en participant à des workshops professionnels, des salons grand public, en organisant des conférences de presse et des accueils de journalistes en Rhône-Alpes, explique-t-elle.

Du 11 au 31 mai 2009, Zamira a organisé un « Mois de Rhône-Alpes » dans sept restaurants de Moscou avec plats rhônalpins et documents sur la région proposés à la clientèle, ceci en partenariat avec Jet Travel, un TO qui a commercialisé 3 000 séjours dans les Alpes l'hiver passé, la radio Silver Rain et Atout France.

Chaque année un accord de partenariat est établi entre Rhône-Alpes Tourisme à Atout France et France Montagnes. A ce titre, je les représenterai lors du Ski salon de Moscou du 29 au 31 octobre. Ce rendez-vous sera précédé d'une soirée presse à laquelle assisteront une cinquantaine de journalistes le 28 octobre. Auparavant, j'aurai animé le stand France Montagnes sur le salon du ski de Saint-Pétersbourg les 23 et 24 octobre. France Montagnes me missionne également afin de mesurer le potentiel de deux marchés, le Kazakhstan et l'Azerbaà¯djan, en participant à un workshop d'Atout France à Almaty, le 4 juin, et sans doute un autre à Bakou, en octobre. Courchevel, Val Thorens et des hébergeurs s'y sont déjà rendus. Et ce sont des marchés très prometteurs ».

Chargé de promotion à l'international chez France Montagnes, Michaà«l Bayart, se réjouit de la reconduction de ce partenariat sur le marché russe. « La convention qui nous lie à Rhône-Alpes Tourisme et Atout France depuis quatre ans prévoit que nous pouvons utiliser les services de Zamira pour certaines opérations ce qui est notamment le cas pour le workshop d'Almaty et pour les salons de Moscou et Saint-Pétersbourg. Dans le cadre de sa mission, Zamira représente sur place les stations qui adhèrent au plan d'actions Russie de France Montagnes, c'est-à -dire en 2010 : Les 2 Alpes, L'Alpe d'Huez, Chamonix, Courchevel, La Clusaz, Le Grand-Bornand, Megève, Les Arcs, Les Gets, Les Menuires, Morzine, Val d'Isère, Val Thorens et Serre-Chevalier. Nous travaillons en Russie depuis des années et c'est aujourd'hui l'un de nos principaux marchés. Pour répondre aux besoins du marché, nous éditons un magazine en russe sur les stations françaises qui sortira au début de l'automne.

Autre exemple d'appui apporté par Zamira à un partenaire rhônalpin : celui de l'office de tourisme rive gauche du lac d'Annecy que dirige Stéphane Cannessant. « Lorsqu'on se rend sur place, ce qui est notre cas depuis 2006 avec au minimum un workshop par an, on représente l'ensemble du périmètre du lac et le massif des Aravis, indique-t-il. Ce marché nous intéresse aussi bien pour l'hiver que pour l'été et nous participerons cet automne au workshop d'Atout France programmé à Kiev, Moscou et Saint-Pétersbourg. En outre, nous avons sollicité l'assistance de Zamira Ismatova lors de rendez-vous personnalisés avec des agents de voyages et TO de Saint-Pétersbourg que nous souhaitons organiser en complément du workshop en 2010 ou en 2011. à?a fonctionne très très bien avec elle. Elle est notre éclaireur avancé et sa présence à nos côtés nous permettrait de rencontrer une vingtaine de professionnels supplémentaires. Nous portons au marché russe un intérêt tout particulier du fait qu'il figure au top 10 de nos clientèles étrangères. L'hiver, ils sont de plus en plus nombreux à La Clusaz. Et, l'été, ils apprécient le lac situé à 3h30 de Moscou via Genève. Ce mois-ci, deux journalistes du magazine My Moscow ont d'ailleurs été reçus du côté d'Annecy pour préparer un reportage de six pages sur le secteur et un livre sur les Alpes ».

En 2009, Rhône-Alpes a été la troisième destination française pour les Russes avec 169 129 nuitées, soit 13% de part de marché, PACA étant à 15%. Mais si la clientèle russe a chuté de 23% pour l'ensemble de l'Hexagone, ce recul a été de seulement 11% pour Rhône-Alpes et il faut voir dans ce meilleur bilan l'un des effets de la présence d'une représentante permanente sur place. 56% de ces Russes ont séjourné en Savoie, 28% en Haute-Savoie, 10% dans le Rhône et 4% dans l'Isère. Il y en a également eu 1% dans l'Ain et autant dans la Drôme.

 

Contacts

Zamira Ismatova
Marché Russe
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus