Rhône-Alpes Tourisme au workshop Chine TFC

Publié le 21 décembre 2010

Du 6 au 15 décembre, Lu Cheng Jie, représentante de Rhône-Alpes Tourisme sur le marché chinois, a participé à l'édition 2010 du workshop TFC organisé par Atout France Chine. Elle était présente aux étapes de Pékin, Shanghai et Canton qui ont précédé un démarchage d'agences de voyages à Hong-Kong. Environ 600 T0, agents de voyages et représentants des media ont répondu à l'invitation d'Atout France.

Rhône-Alpes Tourisme participe depuis 1999 au workshop TFC organisé en Chine par Atout France. Ce rendez-vous est le plus important mis sur pied par la vitrine du tourisme français et il a largement contribué au succès de la destination France sur un marché en forte croissance puisqu'on estime qu'il sera le quatrième émetteur en nombre de touristes à l'horizon 2020.

Cette année, TFC s'est déroulé du 6 au 15 décembre. Lu Cheng Jie, représentante de Rhône-Alpes Tourisme à Shanghai, a participé aux trois workshops de Pékin, Shanghai et Canton ainsi qu'au démarchage des agences de Hong-Kong qui clôturait cette édition.

« Au total, nous avons reçu la visite de 600 TO, agents de voyages et journalistes durant cette tournée, annonce Lu Cheng Jie. Ils ont été légèrement moins nombreux qu'en 2009 à Pékin et Shanghai. En revanche, nous en avons rencontré plus à Canton. Et à Hong-Kong, j'ai visité dix agences en deux jours ». La majorité des demandes portait sur Lyon, Annecy, Chamonix et Évian, ces trois dernières villes ayant le vent en poupe car elles s'insèrent parfaitement dans les circuits Suisse-France-Italie qui s'effectuent en dix ou douze jours. « En général, les Chinois passent deux nuits en Rhône-Alpes qui est une destination de plus en plus connue en particulier à Pékin et Shanghai, constate la représentante de Rhône-Alpes Tourisme. Ces circuits sont facturés entre 1 500 et 1 800 €, mes compatriotes optant de plus en plus fréquemment pour des hôtels 4 étoiles alors qu'ils séjournaient dans des 3 étoiles il y a quelques années encore ».

Ces touristes ont entre 25 et 55 ans et les plus jeunes d'entre eux reviennent souvent pour des séjours individuels après avoir découvert notre pays lors d'un circuit en groupe.

Ceux-ci incluent trois ou quatre pays en moyenne au lieu de six à sept il y a peu. Les plus demandés sont la Suisse associée à la France et l'Italie et l'Allemagne combinée à la Belgique et aux Pays-Bas. En France, les deux régions les plus visitées sont l'à?le-de-France et la Côte d'Azur, la région Rhône-Alpes étant depuis peu talonnée par l'Aquitaine et Bordeaux o๠les Chinois viennent pour des séjours œnologiques.

En 2008, 500 000 Chinois sont venus en France (11% des séjours qu'ils ont effectués en Europe). En 2009, ils ont représenté 31 000 nuitées dans notre région, se classant ainsi au treizième rang des clientèles étrangères pour l'hôtellerie. 49% d'entre eux ont opté pour des établissements 3 et 4 étoiles, 28% pour les 2 étoiles et 23% pour l'hôtellerie économique. La Drôme est le premier département visité avec 30% des nuitées chinoises devant le Rhône (27%) et la Haute-Savoie (26%).

Compte tenu de l'intérêt que les Chinois portent au vin, Rhône-Alpes Tourisme sera partenaire de la campagne œnotourisme organisée par Atout France Chine en 2011. Cette campagne démarrera au printemps.

Contacts

Rachel Gregoris
Marchés Long Courrier
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus