Rhône-Alpes Tourisme aux états généraux de l’Alliance française

Publié le 22 octobre 2010

Du 15 au 18 octobre, Sophie Vaissellet, responsable du tourisme jeunes à Rhône-Alpes Tourisme, et Fouad Laulloo, directeur de l'Alliance française de Lyon, ont participé aux états généraux des Alliances françaises organisés à Bruxelles. Ils ont présenté aux participants un projet rhônalpin qui consistera à proposer aux étudiants des Alliances de Lyon et Grenoble une nouvelle formule incluant des cours et des visites culturelles des principaux sites urbains et touristiques de Rhône-Alpes constituant ainsi un réseau d'ambassadeurs à l'international.

La Fondation Alliance française, qui chapeaute 1 016 Alliances dans 135 pays, l'ensemble étant fréquenté par près de 500 000 étudiants, organise chaque année des états généraux à vocation continentale. L'an dernier, les directeurs des Alliances africaines se sont ainsi retrouvés à Nairobi. Cette année, ce sont leurs homologues européens qui se sont retrouvés à Bruxelles du 15 au 18 octobre pour un nouveau sommet. Celui-ci avait pour objectifs de permettre à chacun d'étudier les expériences menées par ses confrères, de découvrir de nouvelles méthodes d'enseignement de notre langue ou de mettre en place des partenariats en fonction des affinités.

Directeur de l'Alliance française de Lyon, la seconde de France par la taille et la cinquième dans le monde avec plus de 2 000 étudiants originaires de 120 pays en 2009, Fouad Laulloo participait pour la première fois à ce rendez-vous en compagnie de Sophie Vaissellet, responsable du tourisme jeunes à Rhône-Alpes Tourisme.

« Ces états généraux se sont déroulés en présence de José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, Astrid de Belgique, Michèle Boccoz, ambassadeur de France en Belgique, et Jean-Pierre de Launoit, président de la Fondation Alliance française, détaille Fouad Laulloo. Avec Sophie, nous sommes intervenus au cours d'un atelier programmé le samedi après-midi afin de présenter une nouvelle formule de cours qui comporterait des visites culturelles programmées dans les principaux sites touristiques et les villes de Rhône-Alpes comme Lyon et Grenoble o๠nous sommes implantés. Ce projet devrait démarrer en 2011. AFAT Voyages y est associé. Il a pour but de promouvoir la région et de permettre à nos étudiants de mieux la connaître ».

Ouverte en 1984 et basée dans le 3e arrondissement, l'Alliance française de Lyon a pour mission de favoriser la diffusion et la culture française et francophone. Ses étudiants ont en moyenne 24 ans et, s'ils viennent en France plutôt que dans une Alliance implantée dans leur pays, s'est pour s'offrir une immersion totale dans la culture de notre pays. « 80% d'entre eux sont en préparation linguistique en amont de leurs études universitaires, poursuit Fouad Laulloo. Il peut également s'agir de jeunes filles au pair, d'expatriés ou de conjoints étrangers de citoyens français. Ils restent en moyenne quatre mois et demi chez nous, notre fonctionnement très souple leur permettant d'entrer à l'Alliance quand ils le souhaitent ».

Ce mois-ci, par exemple, les pays les plus représentés à Lyon par ordre décroissant étaient la Chine, l'Allemagne, le Brésil, l'Espagne, la Corée du Sud, le Mexique, le Japon, la Russie, les États-Unis et la Turquie. L'Alliance française de Lyon est donc une superbe vitrine de la culture française et, au-delà , de la seconde région économique de notre pays. Et le projet de marier le tourisme à l'apprentissage de la langue de Molière ne peut que renforcer l'attractivité de Rhône-Alpes auprès d'étudiants appelés à devenir les décideurs de demain.

Commentaires
comments powered by Disqus