Rhône-Alpes Tourisme et les CDT main dans la main

Publié le 15 mars 2010

Pour les opérations de promotion visant les marchés européens, Rhône-Alpes Tourisme et les Comités départementaux du tourisme travaillent main dans la main. Parmi les exemples de ces opérations menées de concert, citons celle qui se déroule cette année aux Pays-Bas orchestrée par Atout France. Programmée de janvier à la mi-octobre, elle fédère Rhône-Alpes Tourisme, Savoie Mont-Blanc Tourisme, le CDT de la Drôme et l'ADT de l'Ardèche. Maryse Crumière, directrice adjointe de cette dernière, parle de ce partenariat.

Lorsqu'il s'agit de vendre la destination Rhône-Alpes sur les principaux marchés européens, les principaux partenaires n'hésitent pas à unir leur force afin de donner plus de poids et de visibilité à leurs actions de promotion. Cela vaut notamment pour Rhône-Alpes Tourisme et les huit CDT rhônalpins qui n'hésitent pas à partir ensemble à la conquête de ces marchés prioritaires. De tels partenariats sont la règle et on peut par exemple citer celui qui concerne les Pays-Bas. De janvier à la mi-octobre, Atout France mène dans ce pays une campagne spécifique à laquelle sont associés Rhône-Alpes Tourisme, Savoie Mont-Blanc Tourisme, le CDT de la Drôme et l'ADT de l'Ardèche.

« Cette campagne comprend notamment un site Internet sur lequel chacun d'entre nous présente ses offres avec une campagne de référencement pour le dynamiser, précise Maryse Crumière, directrice générale adjointe de l'ADT 07. Il y a également des ambassadeurs pour chaque région partenaire, une newsletter et un workshop presse prévu début mars à Amsterdam afin que nous présentions nos nouveaux produits aux journalistes néerlandais, l'objectif étant de les convaincre de venir réaliser un reportage chez nous. Et le fait de mettre nos moyens ensemble nous permet de participer à une opération de cette dimension ».

L'intérêt porté par le département de l'Ardèche au marché des Pays-Bas s'explique par le fait que ce pays lui fournit son plus fort contingent de clientèle étrangère. « C'est notre première clientèle avec 7,2% de nos nuitées globales, sachant que les étrangers représentent 24% de nos nuitées, rappelle Maryse Crumière. Ils devancent les Belges, les Allemands et les Britanniques et c'est un marché que nous travaillons depuis vingt-cinq ans. Ce succès est dû à des raisons historiques et en particulier à l'histoire du protestantisme. De nombreux Néerlandais sont d'origine ardéchoise et viennent donc en vacances sur leur terre d'origine. La forte urbanisation des Pays-Bas est aussi mise en avant pour justifier la cote de notre destination faite de grands espaces, avec du relief, de la douceur et du soleil. Enfin, les Néerlandais adorent les activités de pleine nature comme la randonnée pédestre et le vélo. Et là aussi ils sont particulièrement bien servis en Ardèche... »

L'intérêt porté par le département de l'Ardèche au marché des Pays-Bas s'explique par le fait que ce pays lui fournit son plus fort contingent de clientèle étrangère. « C'est notre première clientèle avec 7,2% de nos nuitées globales, sachant que les étrangers représentent 24% de nos nuitées, rappelle Maryse Crumière. Ils devancent les Belges, les Allemands et les Britanniques et c'est un marché que nous travaillons depuis vingt-cinq ans. Ce succès est dû à des raisons historiques et en particulier à l'histoire du protestantisme. De nombreux Néerlandais sont d'origine ardéchoise et viennent donc en vacances sur leur terre d'origine. La forte urbanisation des Pays-Bas est aussi mise en avant pour justifier la cote de notre destination faite de grands espaces, avec du relief, de la douceur et du soleil. Enfin, les Néerlandais adorent les activités de pleine nature comme la randonnée pédestre et le vélo. Et là aussi ils sont particulièrement bien servis en Ardèche... »

Grâce à l'action conduite avec Rhône-Alpes Tourisme, l'ADT 07 va mettre en avant la voie verte qui relie Beauvène à La Voulte en une quarantaine de kilomètres ainsi que le Tour de France. Cette année, il part en effet de Rotterdam et le 16 juillet, l'étape Bourg-de-Péage/Mende, empruntera les routes de l'Ardèche sur 130 kilomètres. De quoi donner envie à ces mordus de vélo que sont les Néerlandais de venir passer quelques jours dans ce département rhônalpin.

Clientèle néerlandaise en Ardèche : près de 80 000 séjours et 1,033 million de nuitées réalisées pour les deux tiers en juillet et en août ; 80% viennent en famille et effectuent la totalité de leur séjour dans le département ; 62% sont déjà venus et 13% viennent plusieurs fois par an ; l'hôtellerie de plein air est leur mode d'hébergement préféré avec 57% des nuitées et un séjour de 13 nuits en moyenne ; leur consommation touristique s'élève à 24,2 millions d'euros et une dépense moyenne de 23 € par jour et par personne ; pour les séjours en hébergements marchands, cette dépense est de 27 € par personne et par jour avec un budget moyen de 1 030 € pour un foyer composé de 3,3 personnes et un séjour de 11,7 nuits.

Commentaires
comments powered by Disqus