Rhône-Alpes Tourisme et SFI à Toronto

Publié le 17 novembre 2009

Du 18 au 22 octobre, une opération de démarchage s'est déroulée à Toronto et dans sa périphérie. Montée par Rhône-Alpes Tourisme et Atout France, elle avait pour but de faire découvrir Rhône-Alpes à la clientèle canadienne anglophone. Les stations de l'Alpe d'Huez, La Plagne, Les Menuires, Val d'Isère, Val Thorens représentées par Ski France International, l'Hôtel Les Barmes de l'Ours à Val d'Isère et l'Impérial Palace à Annecy participaient à cette opération.

Si les liens historiques qui unissent la France au Québec conduisent naturellement les professionnels du tourisme français à concentrer leurs efforts de promotion sur la Belle province, il convient de ne pas oublier que Toronto, la capitale de l'Ontario voisin, est avec ses 5 millions d'habitants la capitale économique du Canada. Une ville prospère qui représente un joli potentiel pour les stations de sports d'hiver françaises.

C'est justement pour partir à la conquête des agents de voyages et tours-opérateurs de la ville et de sa périphérie que Rhône-Alpes Tourisme a organisé avec le concours d'Atout France une opération de démarchage du 18 au 22 octobre.

Celle-ci comprenait également la soirée « French Excellence Evening » le lundi 19 orchestrée par le chef lyonnais Mathieu Viannay avec la participation d'Air France, l'Occitane, Guerlain et Sofitel, ainsi qu'un petit déjeuner de présentation de la destination Rhône-Alpes aux agents de voyages organisé le 20 octobre dans un grand hôtel de la ville. Aux côtés de Marc Béchet et d'Olivia Poncy, il y avait Michaà«l Bayart, chargé de promotion à Ski France International, qui représentait les stations de L'Alpe d'Huez, La Plagne, Les Menuires, Val d'Isère et Val Thorens mais aussi deux hôtels avec Les Barmes de l'Ours à Val d'Isère et l'Impérial Palace à Annecy.

« Ces cinq stations sont celles qui ont pris part à notre plan d'actions sur le Canada, déclare Michaà«l Bayart. Outre l'opération de Toronto, ce plan inclut une participation au SITV (Salon international tourisme voyages) de Montréal qui s'est tenu du 23 au 25 octobre et qui attire près de 40 000 visiteurs ».

On estime à près de 3 000 le nombre de skieurs canadiens qui séjournent chaque hiver dans les Alpes françaises. Il s'agit majoritairement de Québécois qui se rendent dans les stations du domaine des 3 Vallées et particulièrement aux Menuires, station jumelée au Mont Sainte-Anne mais aussi à La Plagne, partenaire de la station du Mont Saint-Sauveur, à Chamonix et Val d'Isère.

« Notre plan d'actions sur le Canada est en place depuis plusieurs années avec 1 participation régulière au SITV et, cette année, ce démarchage sur Toronto. Malgré quelques signes de réticence des stations estimant que les Canadiens anglophones préfèrent skier en Colombie britannique ou aux Etats-Unis, nous avons profité de l'opportunité qui nous était offerte par Rhône-Alpes Tourisme pour les représenter, reprendre contact avec le marché et mesurer ainsi l'intérêt des professionnels de l'Ontario pour nos stations alpines. Même si ce marché ne représente pas de gros volumes, il n'est malgré tout pas à négliger car les Canadiens viennent en général une semaine à 10 jours dans les stations françaises et séjournent dans des hôtels 3 et 4 étoiles », précise Michaà«l Bayart.

Contacts

Olivia PONCY
Responsable Promotion Amérique du Nord
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus