Saison ete 2016

DE BELLES PERSPECTIVES

Publié le 23 juin 2016

Malgré des conditions météorologiques médiocres, 56% des professionnels d’Auvergne-Rhône-Alpes sont satisfaits du déroulement des vacances de printemps.
Ce taux de satisfaction est plus marqué en ville (64%) et à la campagne (59%), espaces qui voient arriver les touristes après la saison d’hiver qu’à la montagne 50%, espace qui au contraire ne bénéficie plus de sa suprématie hivernale.

Le taux d’occupation moyen des hébergements pendant cette période s’établit autour des 45% en moyenne régionale, en léger retrait par rapport à au printemps 2015. Il est plus élevé en ville (51%) qu’à la campagne (44%) ou à la montagne (40%).

La tendance générale en matière de fréquentation est plutôt à la stabilité par rapport à la même période de l’année précédente. Cependant, 47% des professionnels de la campagne estiment avoir connu une baisse de fréquentation. 

La clientèle est majoritairement française (87%) et vient principalement d’Auvergne-Rhône-Alpes et d’Île-de-France. Concernant la clientèle étrangère, les Allemands sont en tête avec 47%, suivis des Britanniques 40% et des Belges 37%.

La durée moyenne de séjour s’élève à 3,7 jours. Les séjours durent plus longtemps à la montagne (4,2 jours) et en Auvergne (4,1 jours). Pour cette même période, la recette moyenne par chambre (RMC) s’élève à 57€, elle est plus élevée en zone urbaine (64€).

Cette bonne dynamique du printemps incite 62% des professionnels d’Auvergne- Rhône-Alpes à se montrer confiant sur le déroulement de la saison qui s’annonce. Ce constat est valable quelle que soit la zone géographique. 59% en montagne, 65% à la campagne et en ville.
Les réservations pour l’ensemble de la saison estivale sont bonnes (62% de confiance).

Cet optimisme s’explique surtout par le dynamisme des clientèles régionales et françaises ; les clientèles internationales restant un peu en retrait.
A ce propos, les attentats de novembre 2015 sont toujours dans les esprits des professionnels du tourisme notamment en milieu urbain où 24% des professionnels l’expriment comme facteur pouvant impacter à la baisse leur fréquentation de clientèle étrangère pendant cette saison.


Les professionnels du tourisme estiment que la création de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes avec plus de moyens, une meilleure image, plus d’attraits aura un impact plutôt positif sur leur fréquentation.

L’Euro, le Tour de France des évènements à forts impacts

Deux évènements marquants ont un impact fort sur le tourisme. La bonne nouvelle vient de l’impact attendu sur le tourisme de l’Euro et du Tour de France. Pour environ un cinquième de l’échantillon, l’Euro et le Tour de France auront un impact sur l’activité de la saison estivale à venir.

De plus, 22% des professionnels en zone urbaine ont déjà ressenti des effets positifs ou des réservations en hausse à l'occasion de l'EURO 2016.

 

Nota : enquêtes réalisées en partenariat avec Novametrie du 6 au 10 juin 2016 par téléphone auprès de 800 professionnels du tourisme selon la méthode des quotas

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus