SAISON ETE 2016 – BILAN

Un été de bonne tenue

Publié le 24 août 2016

Malgré les craintes légitimes qui pesaient sur cette saison, l’été 2016 en Auvergne-Rhône-Alpes a été de  bonne facture et 73% des professionnels se déclarent satisfaits de son déroulement.
Cette satisfaction se manifeste sur l’ensemble des territoires qui composent Auvergne-Rhône-Alpes (73% en milieu urbain, 71% à la campagne, 73% à la montagne).

Si le mois de juillet avait rassuré les professionnels, le mois d’août a tenu toutes ses promesses (78% des professionnels en sont satisfaits avec une pointe à 81% en montagne). C’est la confirmation que le succès ou l’échec d’une saison d’été est fortement lié à ce mois d'août.

Ce succès est également fortement corrélé à la météo qui s’est avérée très favorable en août notamment pour les territoires de montagne et de campagne.
Les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes disposant de nombreux points d’eaux et lacs ont enregistré de bonnes fréquentations.
A contrario les territoires urbains ont vu leurs fréquentation se contracter durant ce mois.

Le taux d’occupation moyen des hébergements marchands s’établit à 60% sur l’ensemble de la saison d’été soit un niveau sensiblement équivalent à l’été 2015

La fréquentation globale de la saison est plutôt stable même si 35% des professionnels déclarent une baisse de leur fréquentation.

 

Cette baisse est principalement ressentie au niveau des clientèles étrangères - 4% par rapport à 2015. En effet,  de nombreux professionnels estiment que la clientèle française était bien présente voire en progression notamment pour les clientèles d’Ile de France.
Les principales clientèles françaises de la Région Auvergne-Rhône-Alpes restent les habitants de la région elle-même, l’Ile de France, ceux de la région Hauts de France, la Bretagne et PACA.

 

21% des touristes de la région Auvergne - Rhône-Alpes sont étrangers avec comme trio de tête les  Belges, les Néerlandais et les Anglais.

Les professionnels font état  d’une stabilité de la durée moyenne de séjour qui s’établit à 4,8 jours (5,4 jours en montagne, 4 jours en ville et 4,3 jours à la campagne).

Les professionnels estiment que les touristes auraient dépensé en moyenne 68€ par jour pour se loger.

Le fort impact psychologique des attentats.

Bien que le bilan de la saison estivale soit plutôt satisfaisant, 43% des professionnels estiment que les attentats ont eu un impact sur leur activité au cours de la saison estivale. Ce sentiment atteint  même 52% en milieu urbain. Il est plus faible à la campagne (44%) et à la montagne (37%)

Des réservations plutôt favorables pour le mois de septembre
58% des professionnels font état d’un bon niveau de réservation pour ce mois de septembre.

Nota : Enquête menée auprès de 800 professionnels du tourisme dans les douze départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes et réalisée du 17 au 22 août par téléphone, selon la méthode des quotas.

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus