SAISON ETE 2017

OPTIMISME DE RIGUEUR

Publié le 21 juin 2017

Des perspectives très encourageantes pour la saison estivale 2017 après un printemps très satisfaisant 

68% des professionnels du tourisme sont satisfaits de la fréquentation touristique du printemps 2017, ce qui représente une hausse de 12% par rapport à l’année dernière. La région se situe dans la moyenne nationale qui est de 69% de bonne fréquentation pour la saison. Cette tendance à la hausse se retrouve dans toutes les zones et notamment en zone urbaine où les professionnels sont les plus satisfaits avec 70% de bonne fréquentation. Le taux d’occupation pour ce printemps est de 46%, stable par rapport à l’année dernière. La zone thermale présente un taux d’occupation plus élevé de 8 points (54%).
La clientèle est majoritairement française (85%). Elle vient principalement des régions Auvergne-Rhône-Alpes (39%)  et Île-de-France (18%). Avec la clientèle originaire des Hauts de France, ces trois régions représentent les 2/3 de la fréquentation des clientèles.

Toutefois, une légère hausse des clientèles internationales est à noter par rapport au printemps dernier (15% en 2017 contre 13% en 2016). Les Britanniques sont en tête avec 47%, suivis des Allemands (42%) et des Belges (35%).

La durée moyenne de séjour s’élève à 3,9 jours. Les séjours sont, sans surprise, plus longs en zone thermale (8,2 jours). Pour cette même période, la recette moyenne par chambre (RMC) s’élève à 62€, soit une hausse de 5€ par rapport au printemps dernier. Elle est plus élevée en zone montagne (69€).

Près de 3/4 des professionnels (73%) sont confiants pour la saison estivale à venir (juin-juillet-août). Ce chiffre, en hausse de 11 points par rapport à 2016, traduit la performance des professionnels du tourisme de la région.

 

Les réservations pour le mois de juillet sont encourageantes (66% de bonnes réservations), en hausse de 4 points par rapport à la même période en 2016. Cette donnée est également supérieure de 7 points par rapport à la moyenne nationale (59%). La dynamique émane davantage des clientèles françaises qu’internationales. Enfin, ce sont les campings et les meublés qui affichent les meilleurs niveaux de réservation pour juillet.

Les 3/4 des professionnels du tourisme de la région estiment que les facteurs socio-économiques tels que le pouvoir d’achat, le climat social et la croissance pèsent sensiblement sur leur activité estivale (contre seulement 35% en 2016). En revanche, seulement 18% des répondants estiment que les attentats de ce printemps  en Europe auront un impact sur leur activité pour la saison à venir.

Notons que le Tour de France reste un évènement incontournable dans la saison touristique. 25% des professionnels lui attribuent un impact positif sur leur activité estivale.

Source : enquête réalisée en partenariat avec Novametrie du 12 au 15 juin 2017 par téléphone auprès de 800 professionnels du tourisme selon la méthode des quotas.

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus