SAISON HIVER 2015

UN BILAN PLUTOT POSITIF

Publié le 27 avril 2015

Près des trois quarts des professionnels du tourisme de Rhône-Alpes ont une appréciation positive sur la fréquentation durant l’hiver 2015.
Les professionnels de la montagne sont les plus satisfaits (77%) alors que seuls 60% des professionnels travaillant en zone rurale le sont.

Sur l’ensemble de la saison, le taux d’occupation des hébergements marchands avoisine les 56%
Il varie suivant la localisation des établissements : plus élevé en zone montagne (60%), il est beaucoup plus  faible en zone rurale (37%) alors qu’en zone urbaine, il est dans la moyenne à 56%

La clientèle française dicte la tendance de fréquentation
Pour l’ensemble de l’hiver 2015, les professionnels du tourisme estiment que 78% de leur clientèle est française. Les trois régions de provenance principale sont Rhône-Alpes (59%), l’Île-de-France (52%), et Nord-Pas-de-Calais (22%)
 

Les Britanniques en masse cette saison
Plus de la moitié moitié des établissements (61%) ont reçu des Britanniques cet hiver. Les Belges arrivent en 2ème position (49%), et la troisième place revient aux allemands (36%). A noter que la clientèle russe arrive en 7ème position à 9%.

Globalement, les professionnels sont davantage satisfaits de l’arrivée de clientèles touristiques françaises (80%) que des clientèles étrangère (67%) ou locales (65%).
Notons qu’il existe une différence d’appréciation suivant la zone de l’établissement, si les tendances générales se retrouvent en zone montagne et en zone urbaine, elles sont inversées en zone rurale, où les professionnels sont davantage satisfaits de la présence des locaux (72%), puis des français (68%) et enfin des étrangers (53%).

Le panier moyen sur l’ensemble de saison est estimé à 65€ : Il est plus élevé en montagne (85€) qu’a la campagne (21€)
La recette moyenne par chambre à 100€. Elle est bien plus élevée en zone montagne (121€) qu’en zone rurale (50€).

Les séjours sont naturellement plus long à la montagne (5,4 jours en moyenne) qu’à la ville (4,1 jours) ou à la campagne (2,8 jours).

La pratique du ski en Rhône-Alpes (alpin, surf ou nordique) est le moteur de la fréquentation de Rhône-Alpes

55% des hôtels et résidence de tourisme ont hébergé des personnes venant en Rhône-Alpes pour skier. Notons la prédominance du ski alpin (53% contre 26% pour le ski de fond).
Les conditions météo n’ont pourtant pas été favorable à la pratique du ski à la journée avec les 2/3 des samedis et dimanches de l’hiver marqués par le mauvais temps.

Le printemps du ski
12% des professionnels du tourisme de Rhône-Alpes ont entendu parlé du « printemps du ski » mis en place par France montagne cette année.
Les professionnels situés en montagne sont naturellement les plus nombreux à connaître l’évènement (16%) contre 3% en zone rurale et 7% en zone urbaine
18% des professionnels en station estiment que l’opération le printemps du ski a eu un impact positif sur l’activité de la station et 11% sur leur propre activité.

Prévision pour la période mai/juin 2015
Les professionnels en zone rurale sont les plus optimistes pour la période à venir (66% d’optimistes, contre 55% en ville et 35% en montagne)

Nota :  Enquête réalisée du 20 au 22 avril 2015 par téléphone, selon la méthode des quotas(département,typed’activité,espace) auprès de 502 professionnels de la région Rhône-Alpes

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus