SAISON HIVER 2016-2017

Un démarrage Frileux

Publié le 19 décembre 2016

En ce début de saison où la neige se fait encore attendre sur la plupart des massif, 59% des professionnels du tourisme de la région se déclarent tout de même confiants sur son prochain déroulement (2% de moins que l’année dernière à la même période)

Ce taux se monte à 62% dans la partie Rhônalpine alors qu’il s’établit à 53% en Auvergne. Soit par rapport à l’année dernière une baisse de 4 points pour la première et une légère hausse (+ 1 point) pour la seconde.

Le niveau des réservations, la situation économique et politique difficile, le Brexit, la concurrence des hébergements collaboratifs sont souvent cités par les professionnels lorsqu’ils expriment leur manque de confiance.

Le niveau des réservations, les fêtes, animations et évènements, la fidélité des clientèles, l’arrivée de la neige sont fréquemment cités par les professionnels qui expriment leur confiance.

Une fois n’est pas coutume, ce sont les professionnels en milieu urbain qui se montrent les plus confiants (61%). Ceux de montagne (59%) et de la campagne (56%) le sont un peu moins 

Le niveau de confiance pour les fêtes de Noël et du jour l'an s’établit à 56% soit un recul de 8 point par rapport aux fêtes de la saison 2016 ;
Ce niveau de confiance est sensiblement le même quel que soit les espaces concernés.

L’impact du calendrier scolaire avec des réveillons de Noël et du Jour de l’An qui tombent les samedis est plus fort en montagne où 42% des professionnels l’estime négatif contre seulement 27% en milieu rural et 10% en milieu urbain.
Les professionnels des stations se mobilisent pour mettre en place des offres adaptées.

Le niveau des réservations pour cette période de fête (54%) est étroitement lié à celui du niveau de confiance des professionnels.
Il est en forte baisse en montagne (-17 points) et à la campagne (-11 points), en légère hausse en milieu urbain (+2 points)

73% des professionnels estiment que le niveau de réservation des clientèles étrangères pendant les fêtes de fin d’année est mauvais.  
Ce taux atteint les 84% en espace rural. Il est moins fort en espace montagne (70%). L’espace urbain s’inscrivant dans la moyenne (74%).
L’impact du Brexit est pourtant jugé comme relativement faible par l’ensemble des professionnels (11% sur l’ensemble de la région, avec une pointe de 17% pour les professionnels de la montagne.


Pour la suite de la saison, les niveaux des réservations sur l’ensemble de la saison (56% de professionnel satisfaits) est stable par rapport à la saison dernière. A noter que le niveau est à la hausse dans la partie Auvergnate (+10 points) et à la baisse dans la partie Rhônalpine (-5 points) de la Région
L’arrivée de la neige et les réservations de dernière minute peuvent largement modifier ces niveaux en cours de saison.

Enquête réalisée du 4 au 9 décembre 2016 auprès de 800 professionnels du Tourisme de Rhône-Alpes/Auvergne

 

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus