theALPS : à Chamonix, naturellement

Publié le 26 septembre 2013

Pour la troisième édition de « TheALPS », les organisateurs ont mis le cap sur Chamonix. Retour sur un workshop et un séminaire couronnés de succès.

Près de 300 participants au pied du Toit de l’Europe

Après de premières éditions à Innsbruck, le workshop-séminaire « theALPS  » a choisi de sortir des frontières du Tyrol, où le réseau AlpNet a vu le jour, pour prendre la direction de Chamonix. Les 19 et 20 septembre, près de 300 participants se sont ainsi retrouvés au pied du Toit de l’Europe à l’invitation de Rhône-Alpes Tourisme, Savoie Mont-Blanc Tourisme, la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Rhône-Alpes, France Montagnes, la Ville de Chamonix et Emirates. Cette dernière a assuré le transport d’une vingtaine de tour-opérateurs en provenance de Chine, du Japon, d’Arabie Saoudite, des Emirats arabes unis, du Qatar et du Koweit.

Le workshop s’est tenu le premier jour. Il a réuni 142 exposants représentant 88 sociétés. Quarante-deux d’entre eux étaient français et presque exclusivement rhônalpins, quatorze autrichiens, vingt suisses, onze italiens et un allemand. Plus de quatre-vingts TO originaires de trente-deux pays (outre ceux déjà cités, ils étaient originaires de vingt-six pays d’Europe dont la Russie, l’Ukraine et l’Azerbaïdjan même si ce pays est à cheval sur l’Europe et l’Asie) ont parcouru les différents stands à la recherche de nouvelles opportunités pour étoffer leur offre. Au total, ce sont plus de huit cents rendez-vous qui ont été programmés pendant ce workshop ce qui a fait de l’édition 2013 de theALPS  la plus aboutie.  

 

Six régions membres du réseau

Le réseau AlpNet est présidé par Josef Margreiter, patron du tourisme dans le Tyrol, et Marc Béchet, directeur général de Rhône-Alpes Tourisme. Il compte six régions membres : les Grisons et le Valais en Suisse, le Tyrol en Autriche, le Sud Tyrol et le Trentino en Italie ainsi que Rhône-Alpes. Deux autres régions européennes sont désireuses de rejoindre le réseau. L’objectif de ses responsables, à terme, est de fédérer le maximum de régions situées dans l’arc alpin, celui-ci englobant également l’Allemagne, la Slovénie, le Liechtenstein et Monaco.

La matinée du 20 septembre a été consacrée au séminaire. Celui-ci avait pour thème « Le mythe des Alpes, des stratégies pour l’avenir ». Plusieurs intervenants ont rappelé que le succès du tourisme alpin s’était bâti sur quelques belles aventures humaines vécues au cours des siècles passés. Un thème qui collait parfaitement à l’histoire de Chamonix où les plus belles pages de l’histoire de l’alpinisme se sont écrites. Jean Besson, président de Rhône-Alpes Tourisme, Claude Comet, conseillère régionale déléguée au tourisme et à la montagne, Eric Fournier, maire de Chamonix, Jean-Marc Silva, directeur de France Montagnes, Côme Vermersch, directeur général de Savoie Mont-Blanc Tourisme, Perrine Pelen, responsable marketing de Savoie Mont-Blanc Tourisme, et Bernard Prud’homme, directeur de l’office de tourisme de Chamonix, ont marqué de leur présence ce rendez-vous plébiscité par l’ensemble des participants. La plupart des exposants rhônalpins ont apprécié de pouvoir rencontrer des TO de pays qu’ils n’avaient pas l’habitude de croiser jusqu’à présent dans les autres workshops.  

 

Commentaires
comments powered by Disqus