Trois vélorails en Rhône-Alpes

Publié le 23 août 2012

Un vélorail, ou une cyclodraisine, véhicule ferroviaire léger, propulsé par la force musculaire de ses occupants, est équipé de pédaliers comme une bicyclette, d’où son nom. Auparavant, le vélorail servait à l’agent SNCF, comme engin de chantier pour se déplacer sur les lignes.

Depuis 1994, date de sa mise en marché touristique, 44 exploitants ont vu le jour en France dont 3 en Rhône-Alpes. Sur la période 2007-2011, le marché des vélorails s’est accru de 33% pour atteindre une phase de maturité, avec près de 400 000 visiteurs par an, l’aspect nouveauté s’étant estompé avec la multiplication des exploitations (source : Fédération Française des exploitants de vélorails).

A ce jour, on dénombre trois vélorails en Rhône-Alpes :

  • le vélorail des Gorges du Doux, Pour sa première année d’exploitation en 2011, il a atteint 18 000 visiteurs. Il emprunte, sur 12 km, la ligne historique du Chemin de Fer du Vivarais (Ardèche). Sur cette ligne, l’exploitation de vélorail est une solution intermédiaire, le temps de remettre en état le matériel ferroviaire et de faire circuler à nouveau le train vapeur.
  • les cyclodraisines de la vallée bleue à Montalieu-Vercieu, Une exploitation combinée entre un train et un vélorail est également possible : c’est le cas au Chemin de fer du Haut Rhône à Montalieu-Vercieu en Isère, où le train touristique et les cyclodraisines se partagent les 4 km de voies, le long des berges du Rhône.
  • les vélorails du Bugey. Afin de répondre au mieux à vos attentes, les Vélos Rails du Bugey disposent de plusieurs types de cyclo-draisines spacieuses permettant à tous les passagers de voir à l'avant. Il emprunte la voie ferrée qui reliait autrefois le Bugey au Nord du Dauphiné...
Commentaires
comments powered by Disqus