UEFA EURO 2016

Publié le 09 juin 2016

Les Métropoles de Lyon et Saint-Etienne accueilleront 10 matches de l'UEFA Euro 2016 au Parc OL et à Geoffroy-Guichard:

  • 7 matches du premier tour :

    • Belgique - Italie le 13 juin (Lyon)

    • Portugal – Irlande le 14 juin (Saint-Etienne)

    • Ukraine - Irlande du Nord le 16 juin (Lyon)

    • République Tchèque – Croatie le 17 juin (Saint-Etienne)

    • Roumaine - Albanie le 19 juin (Lyon)

    • Slovaquie – Angleterre le 20 juin (Saint-Etienne)

    • Portugal - Hongrie le 22 juin (Lyon)

  • 1 huitième de finale le 25 juin 2016 (Saint-Etienne)

  • 1 huitième de finale le 26 juin 2016 (Lyon)

  • 1 demi-finale le 6 juillet 2016 (Lyon).

En Auvergne – Rhône-Alpes 4 villes accueillent des équipes :

  • Evian-les-Bains : l’Allemagne (Mannschaft)

  • Annecy le Vieux Annecy : l’Islande

  • Vichy : la Slovaquie

  • Saint-Georges de Reneins : Irlande du Nord

 

 

Etude d'impact de l'UEFA EURO 2016

01/02/2016

A la demande de l'UEFA, le Centre de Droit et d'Economie du Sport a réalisé en fin d'année 2014 une étude d'impact économique et social ex-ante de l’UEFA EURO 2016. Outre la quantification des retombées économiques pour la France et les territoires d'accueil, l'étude avait également pour objet d’appréhender les enjeux relatifs à l’héritage sportif, territorial et économique produit par l’accueil d’un tel évènement.

Cette étude a permis de mesurer de façon quantitative les effets économiques de l’organisation de l’UEFA EURO 2016 au niveau national ainsi que sur chacun des 10 sites d'accueil de la compétition.

En Auvergne – Rhône-Alpes, les montants publiés pour les métropoles de Lyon et Saint-Etienne sont les suivants :

  • Dépenses spectateurs stades et fan-zones : 195 millions d’euros

     

 

LYON

SAINT-ETIENNE

TOTAL

Spectateurs stade

Nombre

Dépenses en M€

Nombre

Dépenses en M€

Nombre

Dépenses en M€

Français agglomération

18 137

2

8 170

1

 26 307

3

Français hors agglomération

163 232

31

78 386

15

 241 618

46

Etrangers

120 913

60

58 064

29

 178 977

89

VIP

14 808

22

3 200

5

 18 008

27

Total

317 090

 115

147 820

 50

 464 910

165

             

Spectateurs fan zone étrangers *

124 800

19

78 000

11

 202 800

 30

* ayant fréquenté uniquement les fan-zones   Source : CDES pour l’UEFA                                                                        

  • 243 millions d’euros d’impact économique total : injections provenant uniquement d’acteurs étrangers (pour le plan national) ou hors territoire (pour le plan local)
  • 265,5 millions d’euros d’Infrastructures sportives : part des investissements réalisés pour les constructions ou rénovations de stades pouvant être directement imputables à l’accueil de l’UEFA EURO 2016. Cette partie ne tient pas compte des charges et recettes annexes (loyers versés par les collectivités territoriales aux partenaires privés des contrats de partenariats public-privé (PPP), redevances versées par les clubs résidents aux collectivités propriétaires des stades, etc.).
    Lyon : 381 millions d’euros de construction du stade, dont 190,5 millions d’euros liés à l’UEFA EURO 2016 (injection Etat : 20 millions d’euros)
    Saint Etienne : 75 millions d’euros de construction du stade, 100% liés à l’UEFA EURO 2016 (injection Etat : 8 millions d’euros)
  • 89 millions d’euros dépensés par les 178 977 touristes étrangers, soit une dépense moyenne de 497 euros par séjour. NDLR : Les résultats ne permettent pas de distinguer les français excursionnistes et touristes sur la ligne français hors agglomération.

Méthodologie :

La réalisation d'un tel travail à 18 mois du lancement de la compétition a amené à poser un certain nombre d'hypothèses. Fidèles à la rigueur et à l'approche scientifique utilisée dans le cadre de leurs études d'impact, le CDES a privilégié une approche prudente afin de ne pas sur-évaluer l'impact économique attendu de la compétition. A ce jour, l'étude réalisée par le CDES reste la seule référence sur le sujet de l'impact économique et social de l'UEFA EURO 2016.

Contacts

Christelle Lepoutre
Chargée d'études Observation
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus