Un camping ardéchois décroche l’écolabel européen

Publié le 13 octobre 2009

Le camping le Plan d'eau de Saint-Privat est le premier site touristique rhônalpin à avoir obtenu ce précieux label récompensant la démarche environnementale de ses propriétaires. Ceux-ci expliquent les raisons de cet engagement. Et un second site rhônalpin, l'Hôtel Beau Site à Saint-Jean-de-Sixt, réfléchit lui aussi à une démarche similaire son objectif étant d'obtenir le label en 2010.

Le 9 septembre, Muriel et Christian Cintré, propriétaires du camping le Plan de l'eau, à Saint-Privat, commune située sur les bords de l'Ardèche, ont vu leurs efforts en faveur de l'environnement récompensés puisque l'écolabel européen leur a été remis ce jour-là . « Nous avons acquis ce camping de 3 hectares et cent places, dont vingt-cinq locatifs, en 2004 et nous nous sommes lancés dans une démarche environnementale il y a trois ans, rappelle Christian Cintré. Nous ne pensions alors pas du tout qu'il pouvait y avoir une labellisation. Petit à petit nous avons engagés des travaux visant à économiser l'énergie : chauffage solaire de la piscine, éclairage photovoltaà¯que des allées et des extérieurs de bâtiments, généralisation des lampes basse consommation dans les locatifs et espaces communs, etc. Ces actions ont ensuite été complétées par d'autres actions plus importantes, notamment le classement du camping en zone protégée pour les oiseaux en partenariat avec la LPO, simplement parce que ça correspond à notre philosophie. En novembre 2008, un collègue qui a obtenu le label dans le marais poitevin nous a dit â??Avec tout ce que vous avez fait vous devriez facilement l'avoirâ?? et nous nous sommes lancés dans la démarche après avoir participé à l'ARIT écotourisme organisé par Rhône-Alpes Tourisme à Saint-Péray en Ardèche, fin 2008 ».

Les Cintré ont alors répondu à un certain nombre de critères obligatoires concernant la façon de gérer l'eau, l'énergie, le traitement des déchets, la formation de leur personnel, l'information fournie à la clientèle, l'utilisation de produits biodégradables, etc. « Au total, il y avait trente-six critères obligatoires et vingt-trois optionnels auxquels on a répondu positivement, ajoute Christian Cintré. Nous avons été soutenus par l'ADT de l'Ardèche. Nous avons déposé notre dossier en juin 2009. L'auditeur de l'AFNOR, organisme qui accorde ce label de l'Union européenne, est passé le 3 septembre et le 9 nous avons obtenu le label. Pour nous, il s'agit d'une reconnaissance du travail effectué depuis trois ans. Maintenant, il nous faudra conserver le label car des audits seront effectués régulièrement ».

« Il s'agit tout simplement du premier hébergement touristique rhônalpin à obtenir l'écolabel européen et c'est amplement mérité car il y a un véritable engagement des propriétaires sur le plan environnemental, constate Mathieu Maisonnasse, chargé de mission écotourisme. C'est aussi pleinement en cohérence avec la réflexion sur l'écotourisme menée conjointement par Rhône-Alpes Tourisme et l'Agence de développement touristique de l'Ardèche ».

De son côté, Gaà«l Berthier, chargé de mission à la direction de l'ingénierie et du développement à l'Agence de développement touristique de l'Ardèche, qui a accompagné Muriel et Christian Cintré dans leurs démarches, insiste sur « l'information apportée aux clients avec la création d'un livret d'accueil, la mise en place d'un parcours de sensibilisation à la nature pour les enfants et la compensation des émissions de CO2 par le versement d'une somme équivalente à une association relève d'une prise de conscience forte des enjeux et actions à conduire en faveur d'un développement durable. L'ADT de l'Ardèche a donc choisi de soutenir techniquement et financièrement ces démarches en prenant en charge les frais de dossier, le premier audit, ainsi que les droits d'utilisation de la marque écolabel européen pour la première année ».

Il rappelle également l'engagement écotouristique de l'Ardèche qui l'a inscrit dans son Schéma départemental de développement du tourisme et des loisirs 2008-2011. « Cette démarche est adossée à celle de la Région Rhône-Alpes et j'avais d'ailleurs visité ce camping avec Mathieu Maisonnasse afin de voir dans quelle mesure il pouvait intégrer notre filière écotourisme sur la base du référentiel. Pour nous, cette labellisation est importante car elle nous permet de toucher nos clientèles nord-européennes. Au mois de juin, notre département s'est d'ailleurs doté d'une brochure écotourisme éditée à 20 000 exemplaires ». Enfin, Vincent Orcel, Directeur de l'Ingénierie et du Développement à l'Agence de développement touristique de l'Ardèche indique que « pour 2010, huit structures sont dans les â??â??starting blocks'' pour obtenir écolabel européen et d'autres initiatives sont en cours comme des accueils presse ou des actions médias ciblées ».

D'autres espaces rhônalpins s'engagent. Notamment, le massif des Aravis, en Haute-Savoie, pourrait également bientôt compter un site bénéficiant de l'écolabel européen. Il s'agit de l'Hôtel Beau Site à Saint-Jean-de-Sixt. Créé en 1909, il compte quinze chambres, sept appartements et un restaurant de soixante couverts. Affilié aux Logis de France il se trouve à mi-chemin entre La Clusaz et Le Grand-Bornand. « Depuis quatre ou cinq ans, nous sommes engagés dans une démarche de développement durable, explique Frédéric Bastard-Rosset, son cogérant. Dès les années 90, nous avons choisi le chauffage solaire pour la piscine. Il y a dix ans, avec mon frère Stéphane, nous avons mis en place un système de compostage pour nos déchets alimentaires. Depuis deux ans, nous récupérons aussi l'eau de pluie pour l'arrosage. Nous utilisons des produits biodégradables ainsi que de la vaisselle à usage unique biodégradable pour les repas à emporter. Cette année, nous nous sommes équipés d'une chaudière à bois déchiqueté d'un investissement de 150 000 € HT, la région Rhône-Alpes nous a apporté une aide de 24 000 € au titre de l'environnement et des économies d'énergie. Notre clientèle fidèle apprécie et à présent, nous visons l'obtention de l'Éco-label européen. Nous devons encore réaliser des travaux. Mais il est clair que ce label serait valorisant pour nous et nous aimerions le décrocher l'an prochainâ?¦ »

Pour en savoir plus :
Rhà¶ne-Alpes tourisme
Mathieu Maisonnasse â?? Responsable Ingénierie Ecotourisme
mathieu.maisonnasse@rhonealpes-tourisme.com

à l'ADT de l'Ardèche
Gaà«l Berthier - Chargé de mission à la direction de l'ingénierie et du développement
gael.berthier@ardeche-guide.com
 

Commentaires
comments powered by Disqus