Un centre écotouristique exemplaire en Chartreuse

Publié le 21 décembre 2009

Ouvert en juillet dernier, « Évasion au naturel » est un centre écotouristique et pédagogique sur l'écologie, sans équivalent dans le sud de l'Europe. Implanté à Saint-Bernard-du-Touvet, il regroupe sept écogîtes et un chalet d'accueil central comprenant un gîte de groupes et une salle de séminaires. Le tout devrait être complété par un restaurant pédagogique, un potager bio et bien d'autres choses encore….

Découverte d'une initiative dont vous allez entendre parler.

On connaissait déjà Terre Vivante dans le Trièves et le site drômois des Amanins, belles vitrines de l'écologie et de l'écotourisme. Désormais, il faut ajouter à cette liste « Évasion au naturel », un centre écotouristique et pédagogique sur l'écologie qui a ouvert ses portes en juillet 2009. Implanté au col de Marcieu, à Saint-Bernard-du-Touvet, ce lieu, sans équivalent dans le sud de l'Europe, a été pensé par Frédéric Desautel, ancien cadre dirigeant d'une société de conseil spécialisée dans le management de grands projets. Désireux de changer d'horizon, il a passé son Brevet d'Etat d'Accompagnateur en Moyenne Montagne et il a mûrement réfléchi à son projet. « Au fil des ans, j'ai eu la volonté de montrer que l'environnement était fragile et qu'on pouvait faire énormément de choses simples, explique-t-il. Mon objectif était de montrer aux gens qu'il existait des solutions pas forcément très onéreuses en termes d'éco-construction, d'habitat durable et d'économies d'énergie. à? ma connaissance, il s'agit du projet écotouristique le plus abouti sur le plan de l'éco-construction et de l'intégration dans le paysage. L'isolation est faite à base d'ouate de cellulose et de chanvre provenant du Nord-Isère et de l'Est lyonnais. Je réfléchis aujourd'hui à l'ouverture d'un restaurant pédagogique servant les produits bio provenant du futur potager et des plantes cueillies dans les alpages et les forêts du massif de Chartreuse »

Frédéric Desautel, qui a investi 1 million d'euros, dont 20% d'aides au titre de l'hébergement touristique, de la mise en avant de la filière bois locale et de la diversification de l'économie montagnarde, s'amuse de voir ses clients « se prêter au jeu. Le centre dispose de sept écogîtes de quatre à dix-sept couchages, le plus grand servant aussi d'espace d'accueil avec salon bibliothèque et salle de séminaires. Ce bâtiment est passif, orienté plein sud, il est tellement bien isolé qu'il n'a pas besoin d'être chauffé. Dans les autres gîtes, on trouvera des poêles à granulés provenant de bois de Chartreuse que la clientèle viendra chercher sous le chalet d'accueil. Une infime quantité leur sera remise car, en réalité, il n'est là aussi pas nécessaire de chauffer ! » Ceci alors qu'on est à 1 060 mètres d'altitude !

Le site est ouvert sept jours sur sept et vise à la fois le tourisme familial sensibilisé à l'environnement - un gîte de six places se loue 800 € la semaine pendant les fêtes de fin d'année -, les milieux associatifs et scolaires, ainsi que les entreprises à la recherche d'un lieu original pour leurs séminaires. « Les professionnels utilisent de plus en plus mon site comme camp de base » précise à ce titre Frédéric Désautel.

« Pour nous, Evasion au Naturel a vraiment valeur d'exemplarité, confirment Martine Bridier, responsable de la promotion découverte et art de vivre, et Mathieu Maisonnasse, chargé de mission écotourisme à Rhône-Alpes Tourisme. Frédéric Desautel est viscéralement attaché à la thématique du tourisme durable et l'offre qu'il propose répond parfaitement aux standards d'un produit écotouristique. Il a utilisé du bois de Chartreuse pour construire ses gîtes, il fait appel à un traiteur local spécialisé dans le bio, des systèmes indiquant la consommation d'eau et d'électricité sont installés afin de sensibiliser les clients et l'eau de pluie est récupérée. En tant qu'accompagnateur en montagne, il fait également découvrir la faune, la flore et le patrimoine du massif. Luxe écotouristique absolu, il a choisi son emplacement pour que celui-ci soit accessible en transports en commun depuis la gare de Grenoble ! A terme, des panneaux solaires photovoltaà¯ques installés sur tous les toits apporteront une énergie renouvelable et des toilettes sèches viendront compléter ce tableau. »

Frédéric Désautel, nous prouve que l'écotourisme n'est pas qu'une utopie. Le développement ainsi que la gestion transversale de son projet méritent d'être montrés en exemple.

Un lieu à découvrir et à « éco-consommer » sans modération !

Contact :
Frédéric Désautel :
frederic.desautel@evasionaunaturel.com
06 83 68 86 45
http://www.evasionaunaturel.com/
 

Commentaires
comments powered by Disqus