Un été 2009 exceptionnel pour l’hôtellerie de plein air

Publié le 05 mai 2010

L'hôtellerie de plein air rhônalpine peut se frotter les mains. Pour ce secteur, l'été 2009 peut en effet être qualifié d'exceptionnel puisqu'il a enregistré sa meilleure fréquentation de la décennie avec 8,2 millions de nuitées (plus 7% par rapport à 2008) dont 43% pour la clientèle étrangère. Pour cette dernière, ce sont sans surprise les Néerlandais qui fournissent le gros des troupes (64% des nuitées étrangères) loin devant les Belges (12%) et les Allemands (9%).

Les gestionnaires de campings rhônalpins peuvent se frotter les mains. Pour ce secteur, l'année 2009 a en effet été, en tout point, exceptionnelle, puisqu'il a enregistré ses meilleurs résultats depuis le début de la décennie. De mai à septembre 2009, l'hôtellerie de plein air a été le deuxième mode d'hébergement choisi par les touristes derrière la location.

« Rhône-Alpes est la sixième région pour l'hôtellerie de plein air, explique Christelle Lepoutre, chargée d'études à l'Observatoire régional du tourisme Rhône-Alpes. Mais c'est la première de l'intérieur puisque les cinq en question sont situées sur le littoral. Ce bilan 2009 montre que ce secteur a totalisé 8,2 millions de nuitées, soit une croissance de 7% par rapport à 2008. 43% de ces nuitées sont réalisées par la clientèle étrangère qui a progressé de 8% l'an passé contre plus 7% pour les Français ».

Dans le détail, on constate sans surprise que les Néerlandais caracolent toujours en tête représentant à eux seuls 64% des nuitées étrangères ! Ils devancent les Belges (12%) et les Allemands (9%). Et si les statistiques font apparaître un recul de la fréquentation pour les Britanniques (moins 5% sans doute liés à un taux de change défavorable et à la crise) et les Danois (moins 2%), elles montrent également que les Néerlandais ont été bien plus nombreux qu'en 2008 à venir dans les campings rhônalpins (plus 10%), Allemands et Belges leur emboîtant le pas (plus 6% chacun).

Ce qu'il y a encore de remarquable dans ces bons chiffres, c'est que la croissance en question a profité aux huit départements rhônalpins même si c'était de manière inégale : l'Ain (+22%), l'Isère (+13%) et la Drôme (+10%), la Savoie (+9%), la Loire et la Haute-Savoie (+7%), l'Ardèche et le Rhône (+4%). On constate aussi que, contrairement aux années passées o๠les structures 3 et 4 étoiles tiraient le mieux leur épingle du jeu au détriment des 1 et 2 étoiles, la tendance s'est inversée puisque les derniers cités ont fini à plus 9% contre plus 7% pour les deux catégories supérieures...

Ce qu'il y a encore de remarquable dans ces bons chiffres, c'est que la croissance en question a profité aux huit départements rhônalpins même si c'était de manière inégale : l'Ain (+22%), l'Isère (+13%) et la Drôme (+10%), la Savoie (+9%), la Loire et la Haute-Savoie (+7%), l'Ardèche et le Rhône (+4%). On constate aussi que, contrairement aux années passées o๠les structures 3 et 4 étoiles tiraient le mieux leur épingle du jeu au détriment des 1 et 2 étoiles, la tendance s'est inversée puisque les derniers cités ont fini à plus 9% contre plus 7% pour les deux catégories supérieures...

Parmi les autres enseignements de ce bilan, notons le succès des emplacements locatifs avec structure en dur (plus 8%) mais aussi celui des espaces pour tente ou caravane (plus 7%).
Enfin, lorsqu'on examine les cinq mois de la période prise en compte, on voit que mai et juin ont été très bons avec plus 16% en mai dont plus 31% pour les nuitées françaises et plus 6% en juin. Juillet a un peu marqué le pas avec plus 2% dont plus 8% pour les Français. Août et septembre ont terminé chacun à plus 11% avec plus 29% pour les étrangers en août et plus 16% en septembre.

Nombre de campings en Rhône-Alpes : 844 terrains représentant 61 000 emplacements. L'Ardèche compte 240 terrains, la Haute-Savoie 109, la Drôme 107, l'Isère 101, la Savoie 79, l'Ain 55, la Loire 33 et le Rhône 23.

Télécharger l'étude

Commentaires
comments powered by Disqus