Un été 2011 très urbain en Rhône-Alpes

Publié le 01 septembre 2011

L’été 2011 n’a pas complètement répondu aux attentes qu’avaient exprimés les professionnels en début de saison Alors que fin juin, tous les indicateurs étaient au vert, la météorologie médiocre a changé quelque peu la donne.

La satisfaction est très forte en milieu urbain (89%) où 47% des établissements déclarent une meilleure activité que durant l’été 2010. L’hôtellerie très présente dans ce milieu atteint aussi un fort niveau de satisfaction 76%.

Cela impacte fortement la fréquentation des départements. Ainsi les départements à dominante urbaine tel que le Rhône (86%) et la Loire (71%) connaissent de bon voir d’excellents indices de satisfaction de la part des professionnels ; en progression par rapport à l’été 2010. Les sites culturels (musée, expositions, galeries d’arts...) ainsi que les festivals proposé dans ces départements ont enregistré des records de fréquentation (+10% de fréquentation aux nuits de Fourvière à Lyon par exemple)
Avec 76% de professionnels satisfaits le département de l’Ain est stable par rapport à l’été 2010.

 

L’Ardèche, département le plus méridional de la région Rhône-Alpes, plutôt épargné par les intempéries, réalise le meilleur score avec 89% des professionnels satisfaits de leur saison.

Le repli de la satisfaction est donc surtout marqué en zone de montagne (-17 points par rapport à l’été 2010), territoire très sensible aux conditions météorologiques et notamment au mois d’août. On notera toutefois que les résidences de tourisme largement présentes sur ce territoire enregistrent un fort taux de satisfaction (80%).

 

Poursuivant la tendance amorcée en 2010, la fréquentation des clientèles étrangères (23% de l’ensemble des clientèles) continue de progresser.
Les clientèles Néerlandaise, Belges, Anglaises, Allemandes et Italiennes sont celles qui fréquentent le plus assidument la région.

 

Si les dépenses des touristes continuent de se contracter, elles le font moins fortement cet été 2011.
Si certains professionnels (30%) constatent encore un tassement des dépenses des touristes ; ils estiment que celui-ci est moins important que celui enregistré les deux derniers étés.

 

Au final, la saison d’été 2011 reste d’un bon niveau pour 71% des professionnels de Rhône-Alpes même si ce niveau de satisfaction est légèrement en retrait par rapport à la saison d’été 2010.

 

 

Commentaires
comments powered by Disqus