VACANCES D'HIVER 2015

Les professionnels de la montagne retrouvent le sourire

Publié le 16 mars 2015

Les chutes massives de neige ont permis aux stations de faire le plein (même si parfois elles ont perturbé l’arrivée des touristes)
85% des professionnels de la montagne sont satisfaits
du déroulement de ces vacances d’hiver 2015.

Ce taux de satisfaction est moins marqué en milieu urbain mais il reste d’un niveau raisonnable (68%) alors qu’en milieu rural il se monte à seulement 46%.Le taux d’occupation moyen des hébergements sur l’ensemble de la période se situe aux alentours de 60% avec une pointe à 70% pour la montagne (54% en milieu urbain, 34% en milieu rural).
Les fréquentations des clientèles françaises et étrangères sont stables par rapport aux vacances d’hiver de l’année dernière en montagne et en milieu urbain en revanche elles sont en net recul en milieu rural

Vague britannique pour ces vacances de février : plus de la moitié des établissements (60%) ont reçu des Britanniques. Les Belges arrivent en 2ème position (46%), et la troisième place revient aux allemands (26%) qui progressent fortement par rapport à la saison dernière.La clientèle suisse arrive en 5ème position à 24%.

Les trois régions françaises qui fréquentent le plus Rhône-Alpes pendant cette période restent l’Île-de-France (57%), Rhône-Alpes (49%) et Nord-Pas-de-Calais (23%).
Le panier moyen s’établit à 50€ et la recette moyenne par chambre à 90€. A noter que la recette moyenne par chambre est bien plus élevée en zone montagne (111€) qu’en zone urbaine (64€). Enfin, les séjours à la montagne durent plus longtemps en montagne (5,5 jours) qu’en ville (2,6 jours).

Le ski reste l’activité phare de Rhône-Alpes : 67% des clientèles viennent en Rhône-Alpes pour le ski (alpin, surf ou nordique) et cette prédominance du ski est bien naturelle pendant cette saison.
On peut toutefois constater que cette pratique n’est pas hégémonique et que la richesse de Rhône-Alpes permet la pratique d’autres activités hors montagne telle que la randonnée (20%) la visite de ville (14%) la visite d’expo et de musée (10%) le shopping en ville (9%)…..

La fin de saison s’annonce plus contrastée avec 47% de professionnels satisfait du niveau de réservation pour cette période.
Ce sentiment est plus marqué en montagne où ce taux est de seulement 41%, en recul par rapport à l’an passé. Ce constat est à corréler avec le positionnement calendaire tardif de cette période alors qu'il est envisagé dès l'année prochaine un calendrier scolaire plus favorables aux skieurs.
Enfin, l'opération "le Printemps du ski" qui commencera... le jour du printemps devrait permettre de soutenir l'activité jusqu'à la fin de saison

En revanche il est plus élevé en zone urbaine (55%) et en zone rurale (58%) pour qui le printemps annoncent l’arrivée plus importante de touristes.

  • Enquête réalisée du 9 au 11 mars 2015 par téléphone auprès de 500 professionnels, selon la méthode des quotas (département, type d’activité, espace)   

 

Contacts

Gérard Octroy
Observation
Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus