Val Thorens à fond sur le marché russe

Publié le 13 octobre 2009

Classée par le cabinet Comète au quatrième rang des stations françaises les plus fréquentées par la clientèle russe, Val Thorens mise à fond sur ce marché et vient de participer au workshop organisé par Atout France à Kiev, Moscou et Saint-Pétersbourg. L'occasion de rencontrer les principaux TO spécialisés dans les sports d'hiver et les media locaux. Témoignage d'Éric Bonnel, directeur de Val Thorens Tours, l'agence réceptive de la station.

à? Val Thorens, 70% de la clientèle est étrangère. Et si les Néerlandais arrivent en tête suivis des Britanniques, des Belges et des Scandinaves, les Russes ont fait leur entrée dans le top 10 ces dernières années. Une montée en puissance due aux actions de promotion conduites par Éric Bonnel, directeur de Val Thorens Tours, une filiale de la SETAM (Société d'exploitation des téléphériques Tarentaise Maurienne) en charge de la commercialisation et du réceptif de la station. Un travail effectué en solo ou à l'occasion de workshops montés par Atout France en partenariat avec Rhône-Alpes Tourisme ou par Top of The French Alpes, le label qui regroupe dix-sept des principales stations alpines sur la centaine que compte Ski France International.

« Aujourd'hui, d'après le classement établi par le cabinet Comète, nous sommes la quatrième station française la plus fréquentée par les Russes après Méribel, Courchevel et Les Arcs, affirme Éric Bonnel. C'est un marché sur lequel nous sommes très présents depuis plusieurs années. En 2008, nous avons ainsi participé en septembre au workshop organisé par Ski France International qui venait en complément de Grand Ski o๠nous rencontrons de nombreux TO russes. Avec Atout France et Rhône-Alpes Tourisme, j'étais également présent au salon MITT qui a eu lieu mi-mars à Moscou ».

Cette année, outre Val Thorens, Tignes, Avoriaz, Les 2 Alpes, Rhône-Alpes Tourisme et le Château de Bagnols ont participé au workshop Atout France qui s'est déroulé du 5 au 9 octobre à Kiev, Moscou et Saint-Pétersbourg. Le workshop s'est déroulé le 6 octobre à l'Hôtel Russ de Kiev, le 7 au Métropole de Moscou et le 9 au Palais Nikolaevski de Saint-Pétersbourg. Chaque étape comprenait un déjeuner avec les TO et les journalistes avec deux soirées programmées dans les deux villes russes.

« Nous avons reçu une centaine d'invités à Moscou, dont 80% de TO, et une soixantaine dans chacune des autres étapes, précise Éric Bonnel. Il faut savoir que la Russie et l'Ukraine comptent une dizaine de gros T0 et de nombreux autres qui sont également agents de voyages. Parmi eux, on peut citer Artex pour l'Ukraine, Pac Group, Ertzog et Capital Tour pour Moscou, et Top Sport Travel pour Saint-Pétersbourg. L'intérêt de ce workshop est qu'il nous permet de rencontrer ces professionnels au début de l'automne, de prendre le pouls du marché et de voir s'il y a de la demande de dernière minute. Les Russes sont une clientèle très appréciée de nos hébergeurs et commerçants. On estime qu'ils sont environ 60 000 à skier en France, ce qui représente 450 000 nuitées. Et la majorité d'entre eux vient début janvier au moment des fêtes du Nouvel an orthodoxe ».

Val Thorens compte 22 500 lits et 2 300 emplois permanents et saisonniers. Le chiffre d'affaires des remontées mécaniques est de 45 millions d'euros ce qui correspond à un chiffre d'affaires consolidé de 250 millions pour l'ensemble des activités de la station. Notons par ailleurs qu'une rencontre avec la presse est prévue le 29 octobre à la veille de l'ouverture du Moscou Ski Salon. Montée en partenariat avec Atout France elle regroupera quatorze stations.

Stations membres de TO of the French Alpes : Alpe d'Huez, Chamonix, Courchevel, La Clusaz, La Plagne, Le Grand-Bornand, Les Arcs, Les 2 Alpes, Les Gets, Les Menuires, Megève, Méribel, Morzine, Serre-Chevalier, Tignes, Val d'Isère, Val Thorens.

Stations européennes les plus fréquentées par les Russes : Sà¶lden, Mayrhofen, Méribel, Val di Fassa, Ischgl, Courchevel, Val Gardena, Les Arcs, Val Thorens, Chamonix, Val d'Isère, Zermatt.
 

Commentaires
comments powered by Disqus