Varsovie à l’heure rhônalpine

Publié le 17 novembre 2009

Le 18 novembre, les journalistes et leaders d'opinion les plus en vue de Varsovie et une cinquantaine de TO ont répondu à l'invitation de Rhône-Alpes Tourisme pour découvrir la gastronomie rhônalpine et fêter la sortie du Beaujolais nouveau. Essai transformé dans l'un des lieux les plus branchés de la capitale polonaise.

Pour ceux qui l'ignoreraient quelques précisions méritent d'être apportées sur la Pologne et le marché polonais. Avec 39 millions d'habitants, ce pays est le plus peuplé d'Europe centrale. C'est aussi l'un des seuls, sinon le seul, à enregistrer une poursuite de sa croissance en 2009 ! Et les Polonais entendent bien mettre à profit la progression de leur pouvoir d'achat pour continuer à partir à la découverte du monde, la progression annuelle moyenne des départs à l'étranger étant de 8% par an depuis 1990. Qui dit mieux ?

Ils sont ainsi 7,6 millions à sortir des frontières de leur pays chaque année, 350 000 d'entre eux mettant le cap sur la France. Il s'agit majoritairement d'une clientèle individuelle qui choisit en premier lieu comme destination Paris, Rhône-Alpes étant plutôt connue pour les sports d'hiver.

La bonne santé économique de ce pays justifie l'intérêt que les grandes destinations touristiques lui portent. Rhône-Alpes est l'une d'entre elles et intervient sur ce marché depuis plusieurs années que ce soit en participant à des salons, en organisant des workshops ou en invitant des journalistes.

La dernière de ces opérations, montée par Rhône-Alpes Tourisme en partenariat avec Atout France Varsovie, s'est déroulée le 18 novembre à la Fabryka Trzciny, une ancienne friche industrielle transformée en espace culturel très tendance.

« Terre de goût », nom de cette manifestation, a fait découvrir quelques-uns des plus beaux fleurons de la gastronomie rhônalpine à plus d'une centaine d'invités également conviés à célébrer la sortie du beaujolais nouveau. Accueillis par Marc Béchet, directeur général de Rhône-Alpes Tourisme, Anne-Marie Chaix, directrice d'Atout France en Pologne, et Romain Raimbault, chargé de marché Allemagne et Europe centrale à Rhône-Alpes Tourisme, la trentaine de journalistes et une centaine de VIP et TO, ont levé leur verre à l'amitié franco-polonaise.

« Pour préparer les plats rhônalpins, nous avons fait appel aux services de Pascal Brodnicki, un chef très médiatique, et à plusieurs partenaires, pour certains d'entre eux sommeliers, rappelle Anne-Marie Chaix. Il y avait Maud Dick du Château de Bagnols, Daniel Siegel de Megève Tourisme, Yves Rivoiron du Café des Fédérations à Lyon, Georges Dos Santos pour les vins du Beaujolais, Bernard Vissoud pour ceux de Savoie, et Marie-Josée Faure pour les côtes-du-rhône. En 2007, nous avions déjà organisé une petite opération de promotion pour le beaujolais nouveau. Mais cette année, c'est la dimension au-dessus et il s'agit vraiment d'une opération phare qui va permettre de donner une nouvelle impulsion à la destination Rhône-Alpes d'autant que des éductours devraient être organisés dans la foulée et que nous comptons sur la réouverture de la ligne Varsovie-Lyon par la LOT pour booster la destination Rhône-Alpes ».

Une destination que quatre journalistes polonais de TV Biznes ont découverte du 31 août au 4 septembre à l'occasion d'un voyage de presse sur le tourisme urbain et le bien-être.
 

Commentaires
comments powered by Disqus