Vers des hôtels à la carte

Publié le 15 avril 2010

L'un des ateliers de travail du dernier Forum innovation tourisme & culture organisé en novembre dernier à Saint-Étienne était consacré à l'hébergement avec une réflexion portant sur « L'hôtel de demain ». Comme le veut le principe de ces ateliers, les participants étaient répartis en groupes et devaient partir de cinq paradoxes pour dessiner leur vision de l'hôtel du futur. Comme pour les restaurants et les musées, deux thématiques développées précédemment, les 450 participants ont fait preuve d'imagination proposant quelques pistes qui devraient intéresser les professionnels de l'hôtellerie. Retour sur l'un des temps forts du Forum 2009.

Depuis sa première édition organisée à Lyon en 2007, le Forum innovation & tourisme a pour principe d'impliquer l'ensemble des participants dans son déroulement en les invitant à participer à des ateliers de travail invitant à la création. Plusieurs thématiques sont définies et, à partir de cinq paradoxes (seul et ensemble, vite et lentement, spectateur et acteur, aventure et organisation, payant et gratuit), chacun doit phosphorer pour élaborer des pistes permettant de dessiner les contours de ce que pourrait ou devrait être l'hôtel réinventé, c'est-à -dire l'hôtel du futur.

« La prise en compte de ces paradoxes a amené les participants à innover pour imaginer des réponses pertinentes, constate Hugues Beesau, directeur de la MITRA. Il est bien évident que l'hôtel de demain ne propose plus une seule gamme de produits à sa clientèle dans la catégorie qu'elle a choisie ».

L'hôtel du futur, comme le Studio 2020 offrira ainsi une gamme d'expériences afin de se démarquer de la concurrence, pour s'adapter aux nouvelles tendances de la consommation et pour proposer un produit totalement aménageable et adaptable à la personnalité du client. Celui-ci pourra opter pour un décor digne de 20 000 lieux sous la mer comme le Poseidon Mystery Island aux îles Fidji, réserver des suites dans une tour de télévision comme Euromast à Rotterdam, rêver de liberté au Liberty Hôtel ex-prison de Boston. Le décor de la chambre sera customisé et personnalisé. Les murs, mobiles, changeront de teinte. Les meubles seront modulables et plurifonctionnels. Et ces choix auront été préalablement mentionnés sur le Net au moment de la réservation.

L'hôtel du futur, comme le Studio 2020 offrira ainsi une gamme d'expériences afin de se démarquer de la concurrence, pour s'adapter aux nouvelles tendances de la consommation et pour proposer un produit totalement aménageable et adaptable à la personnalité du client. Celui-ci pourra opter pour un décor digne de 20 000 lieux sous la mer comme le Poseidon Mystery Island aux îles Fidji, réserver des suites dans une tour de télévision comme Euromast à Rotterdam, rêver de liberté au Liberty Hôtel ex-prison de Boston. Le décor de la chambre sera customisé et personnalisé. Les murs, mobiles, changeront de teinte. Les meubles seront modulables et plurifonctionnels. Et ces choix auront été préalablement mentionnés sur le Net au moment de la réservation.

De la même manière, l'hôtelier commercialisera une chambre sur mesure avec un volume, un décor, un niveau d'équipements et une décoration personnalisés comme au White Hôtel, au Bloom Hôtel à Bruxelles. Et le coût sera fonction des prestations choisies. Tout sera automatisé, l'hôte pilotant la température, la luminosité, l'humidité de l'air, la ventilation, la pression de la douche, la température de l'eau, le confort du lit, la télévision, etc. Cette dernière sera intégrée au tissu mural et visible sur n'importe quel support. Ces murs capteurs génèreront des ambiances singulières prolongées par la diffusion de parfums et de sons adaptés. Et, toujours grâce au Net, la chambre aura été préparée en fonction des habitudes et des besoins du client. Ces hôtels de la troisième dimension seront également conçus en matériaux hypoallergéniques et autonettoyants. Ils seront aussi dotés de services automatisés de nettoyage et de purification de l'air ! Notons enfin, environnement oblige, que l'hôtel new look répondra aux normes HQE. Il produira sa propre énergie et sera irréprochable sur le plan du traitement des déchets, les clients qui s'engagent à jouer le jeu voyant le prix de leur hébergement diminuer...comme le Future Hotel Showcase en Allemagne notamment.

Cet hôtel sera parfois amené à s'installer hors les murs dans des lieux inédits, l'objectif étant de faire vivre des expériences uniques aux touristes dans une grue, sous la mer, dans une caserne, dans un musée, sur les toits d'un bâtiment classé. Et ces derniers se verront proposer la pratique de nombreuses activités culturelles et sportives, l'hôtelier étant plus que jamais un acteur responsable pleinement impliqué dans la vie de son territoire. L'hôtel de demain se situera donc aux antipodes des établissements uniformes qu'on connaît aujourd'hui. Et cette révolution pourrait se réaliser plus rapidement qu'on l'imagine, ceux qui joueront la carte de la différence étant assurés de séduire une clientèle toujours friande de découverte et de sensations nouvelles...

Commentaires
comments powered by Disqus