ViaRhôna : l’engouement passé au crible

Publié le 17 septembre 2013

L’étude de la fréquentation du point d’information mis en place à Saint-Cyr-sur-le-Rhône par la Maison du Tourisme du Pilat aide les collectivités locales à affiner leur stratégie d’aménagement de la ViaRhôna. Un exemple à suivre, tout au long d’un itinéraire en plein boom.

La ViaRhôna, itinéraire cyclotouristique reliant lac Léman et Méditerranée sur près de 700 kilomètres, est une merveilleuse invitation à la flânerie. Et s’il faut encore patienter pour la parcourir en totalité, cyclistes et marcheurs ont déjà largement colonisé les berges du Rhône, chaque année plus fréquentées.  

 

La Maison du Tourisme du Pilat étudie la fréquentation de son point information…

A Saint-Cyr-sur-le-Rhône, la Maison du Tourisme du Pilat s’efforce de mesurer cet engouement en étudiant la fréquentation de son point information. Ouvert en 2012, cet espace d’accueil et de renseignement recense ses visiteurs, dresse leur profil et récolte leurs remarques pour mieux cerner pratiques et envies.

L’objectif ? Contribuer à définir une meilleure stratégie touristique, de nature à renforcer l’attractivité de la voie verte. « L’activité peut induire d’intéressantes retombées économiques. Mais le touriste doit savoir où trouver son hôtel, son restaurant… », détaille Charles Belair, agent de développement durable à la Maison du Tourisme du Pilat. L’hébergement, la carte du parcours, les sentiers à découvrir ou les visites à faire le long de la ViaRhôna figurent parmi les interrogations les plus récurrentes. « Si une personne sur deux réclame une information relative au vin, il faut se poser la question d’une boucle à proposer dans les vignobles», note ainsi Charles Belair.

 

...pour une une connaissance accrue des attentes des visiteurs

L’enquête de fréquentation offre aux élus une connaissance accrue des attentes des visiteurs de leur territoire. Et de meilleurs arguments, donc, lorsqu’il s’agit de valoriser leurs projets de développement touristique. Le recul est encore insuffisant pour se traduire par du concret, mais une certitude domine, confortée par les résultats relevés à partir des différents écocompteurs présents le long de la voie verte sur ce territoire. Avec 33000 cyclistes estimés en 2011, 40000 en 2012 et 58000 en 2013, la ViaRhôna est un formidable enjeu touristique.

 

Commentaires
comments powered by Disqus