ViaRhôna en Allemagne

2ème édition du salon CMT à Stuttgart

Publié le 05 février 2016

 ViaRhôna était présent pour la seconde fois sur le CMT à Stuttgart, lors du week end spécialement dédié au cyclotourisme, les 16 et 17 janvier 2016, où le salon a comptabilisé 28.000 visiteurs qualifiés sur deux jours. 

 Le Baden-Württemberg est le premier bassin émetteur allemand pour Rhône Alpes et l'Allemagne est l'un des marchés prioritaires pour la promotion de ViaRhôna.

Julia Grunert pour ViaRhôna, était accompagnée de Nathalie Sisteron pour Ardèche Tourisme et d'Emmanuelle Bebi pour Belley Bugey Sud Tourisme.

La présence au salon a été complétée par deux présentations de la destination ViaRhôna (film promo, diaporama, quizz) sur le podium d’ADFC, samedi  14h30 et dimanche 12h30 avec en moyenne 70 auditeurs et par une conférence de presse, où 20 journalistes étaient présents.

Le stand

  • Beau stand en angle de 24m2 en face du stand PACA ; belle visibilité
  • Borne Wifi pour montrer le site web ViaRhôna aux visiteurs a été très utile 
  • Utile également et véritable ‘eyecatcher’ =  l’agrandissement de la carte ViaRhôna  2x2.50 mètres

Les visiteurs

  • Visiteurs très intéressés et qualifiés, profil ‘grand itinérant’, dont certains ont déjà pratiqué ViaRhôna en entier ou en grande partie 
  • Age moyen :  50++, voyage en couple, entre amis, quelques familles (30++)
  • Débit énorme : 1100 cartes distribuées par rapport à 800 en 2015

 

Retour sur expérience des touristes qui ont testé ViaRhôna :

  • Signalétique directionnelle manquante
  • Les POI et villages proches de ViaRhôna ne sont pas assez indiqués
  • Chicanes difficiles à passer en vélo
  • Manque de campings proches des villes
  • Bel itinéraire
  • Questions les plus fréquentes :
    • Comment revenir à Genève ?
    • Comment trouver un hébergement ?
    • Combien de km en VV, combien en véloroute ?
    • Quel est le dénivelé ? (Les quelques ‘jeunes’ trouvaient la ViaRhôna trop plate et préfèrent du relief et du VTT)
    • Est-ce que l’anglais suffit pour voyager et se faire comprendre ?
    • Quel est le revêtement de l’itinéraire ; pour quel type de vélo ?
    • Pour quand le site ViaRhôna et la carte en allemand ?
    • Comment /où se procurer le tracé du site ?
    • Peut-on transporter son vélo dans les TGV jusqu’à Lyon ou Genève ?
    • Où peut-on garer sa voiture à Genève ou Lyon pendant l’itinéraire ?

 

Tour-opérateurs proposant ViaRhôna

De nouvelles programmations ont été présentées :

  • EUROBIKE : le plus grand TO vélo européen propose 2 voyages en liberté qui s’enchainent : Genève – Lyon en 7 jours pour  650€ et Lyon – Orange en  8 jours pour 750 € en Bed & Breakfast
  • RÜCKENWIND, propose les produits programmés par EUROBIKE
  • WEISS & NESCH, propose une combinaison des deux circuits du grossiste LA CORDEE en groupe, Genève –Montélimar, 10 jours en demi-pension pour  1400€

ViaRhôna est présentée comme une nouvelle destination cyclable loin du « tourisme de masse à vélo ». L’étape entre Lyon et Vienne est parcourue à vélo et non en train, alors que l'itinéraire n'est pas encore signalé. Les Tours opérateurs signalent les aires de pique-nique, lieux de baignade et marchés 

  • Les TO France à vélo et ADFC souhaitent programmer la ViaRhôna l’année prochaine.

 

L'opération a été concluante, il est envisagé de reprendre un stand ViaRhôna sur ce salon  lors du week end dédidé au cyclotorusime : (Fahrrad & Erlebnisreisen) en  2017, avec si possible des outils de promotion en langue allemande (site web  et carte ViaRhôna) et en plus grand nombre face à l'affluence de cette année. Des partenariats pourraient également être noués avec des éditeurs de topo-guide ViaRhôna et des Tours Opérateurs étrangers programmant la destination.

Contacts

Julia Grunert
ViaRhôna - Promotion Europe
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus