ViaRhôna

Nouvelle destination touristique pour tour-opérateurs

Publié le 12 mai 2014

Le premier éductour ViaRhôna se déroulait du 28 au 31 mars entre Lyon et Viviers. Il a été organisé dans le cadre des prétours Rendez-vous en France en collaboration avec Atout France, Ardèche Tourisme et les offices de tourisme de Lyon et Vienne. Trois TO allemands et un TO belge n’ont pas hésité à pédaler en moyenne une vingtaine de kilomètres par jour pour découvrir les richesses touristiques qu’offre cette nouvelle véloroute voie verte le long du Rhône.

Lyon, entrée internationale pour ViaRhôna, a été le point de départ. Découvrir Lyon grâce à « la petite reine » est chose faisable aujourd’hui ; la traversée sécurisée du nouveau tunnel de la Croix-Rousse, les pistes cyclables le long des quais de Rhône et Saône ainsi que le passage du Pont Raymond Barre ont marqué les esprits.


Une destination culinaire


Les haltes gastronomiques de cet éductour allaient d’un pique-nique rustique à la Marguerite Rouge à Viviers en passant par la cuisine créative du restaurant Beau Rivage à Condrieu offrant une magnifique vue sur le Rhône jusqu’aux délicats assemblages de saveurs et de couleurs du jeune chef étoilé Olivier Samin au Carré d’Aléthius à Charmes sur Rhône.


Les professionnels s’adaptent


Le long de la ViaRhôna, certains établissements accueillent particulièrement bien les cyclistes. C’est notamment le cas de l’hôtel-restaurant familial Azalées à Tournon.  On y propose des services adaptés à l’activité : petit déjeuner conséquent, préparation de pique-nique, repas de pâtes sur demande, mise à disposition d’un kit de réparation, parking sécurisé; recueil de propositions de circuits vélo dans les environs. Cet établissement est d’ailleurs labellisé Accueil Vélo.
L’entreprise de Transferts Tourisme et Evènements TTE de Bruno Lechalier, a investi quant à elle dans une remorque à vélo complètement fermée pouvant transporter et garder en toute sécurité jusqu’à huit vélos.

 


Le monde entier s’intéresse à ViaRhôna


Les participants à l’éductour ont particulièrement apprécié

  • La beauté naturelle des paysages et l’authenticité des sites comme Vienne et Viviers (Alfa Sprachreisen)
  • La richesse culturelle et patrimoniale, notamment la découverte de l’ancienne abbaye de Cruas et du château de Tournon (La Cordée)
  • La variété de l’offre touristique : nature, culture, histoire, gastronomie et les boucles secondaires telles la Dolce Via (TUI)

Ainsi la ViaRhôna fera doucement son entrée dans les brochures des tour-opérateurs en tant qu’élément de loisir, composante de séjour ou voyage itinérant sur une partie des 700 km.
D’autres tour-opérateurs s’intéressent à cette itinérance cyclo-fluviale qu’offre ViaRhôna ; en témoignent les nombreux contacts lors des rencontres aux workshops, salons ou via le site www.viarhona.com : Pays-Bas, Suède, Espagne, USA, Israël, Australie


Une offre de services à mettre en place


Les demandes varient d’un tour-opérateur à l’autre, en fonction de sa clientèle (par exemple, particuliers ou groupes). Néanmoins des besoins récurrents sont clairement identifiés :

  • Location de vélos type trekking, avec ou sans sacoche
  • Transport de bagages
  • L’acheminement au point de départ et rapatriement des vélos
  • Accès facile à des transports en commun, notamment réseau ferroviaire pour revenir au point de départ


Les premières concrétisations


Au-delà des offres désormais proposées par des tour-opérateurs et agences réceptives françaises (Cyclomundo, Safran, Grand Angle); les premières concrétisations d’offres de tour-opérateurs étrangers sont en cours de production.  A titre d’exemple, le TO LA CORDEE vient mi-mai en pré-tour de repérage sur la partie Genève – Lyon. WIKINGER planifie un voyage itinérant de Lyon à Avignon en 2016.

Contacts

Julia Grunert
ViaRhôna - Promotion Europe
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus