Voyage d’étude des stations de pleine nature Auvergne

Le bilan

Publié le 22 décembre 2016

Les 29, 30 novembre et 1er décembre derniers, les acteurs des stations de pleine nature Auvergne se sont rendus dans plusieurs territoires des Alpes pour étudier les bonnes pratiques en termes de développement des sports de nature.Huit acteurs auvergnats, directeurs d’Offices de tourisme ou de communautés de communes porteurs de dossier Stations de pleine nature ont participé au voyage. Retour sur de riches échanges.

  • Mardi 29 novembre rendez-vous à Saint-Pierre de Chartreuse

Sur les lieux de la première station trail, les fondateurs du réseau « Station trail , Espace ski de rando et Destinations à vélo » ont expliqué aux professionnels auvergnats quel était leur concept et surtout les avantages d’adhérer à leur réseau. Ils ont aussi donné des chiffres concernant les retours observés sur les implantations réalisées. Le responsable de la mission tourisme de Chartreuse tourisme a ensuite présenté les investissements faits dans le cadre de leur stratégie de développement des activités de pleine nature. Territoire assez proche des massifs montagneux auvergnats, l’enjeu est la diversification des activités et le retour au Slow tourism.

  • Mercredi 30 novembre découverte d’Annecy et de son environnement

Les acteurs auvergnats avaient rendez-vous avec Darin Reisman le responsable des Relations Internationales et chargé des études de marché au sein du cluster Outdoor Sport Valley. Celui-ci a décrit les activités du cluster de l’industrie de l’outdoor régional à savoir : accompagnement des porteurs de projet, mutualisation des coûts, des ressources humaines, participation à des évènements d’envergure…Les participants ont surtout apprécié les liens tissés entre le cluster et le territoire. Des rapprochements public-privé sont certainement à développer dans le secteur de l’outdoor auvergnat. Ce travail en commun a été conforté par la présentation du directeur de l’Office de tourisme d’Annecy qui a décliné sa stratégie marketing dont une des priorités est les sports de nature autour du lac.  Enfin, un loueur de vélos, Pédal Douce, a présenté ses différents produits et plus particulièrement ses différents vélos à assistance électrique.

Le groupe s’est ensuite rendu à Faverges dans les locaux de la communauté de communes de Sources du Lac d’Annecy. Ici ont été évoqués plusieurs cas de gestion de sites outdoor par la collectivité tel que le canyon de Montmin, la station de ski de La Sambuy ou le site mondialement connu de la Forclaz. Le soir les participants ont pu tester l’expérience « Alpes Bivouac » grâce à une soirée insolite au Semnoz. Du véritable tourisme expérientiel !

  • Jeudi 1er décembre direction l’Ain

Les participants ont tout d’abord été reçus sur le site de Hauteville 3S qui se positionne comme le centre européen de stage et de séjours sportifs. Véritable équipement au cœur de la nature conçu pour accueillir des sportifs, le centre développe une stratégie pertinente en proposant des séjours sur mesure parfaitement adaptés à la demande des groupes. Le programme proposait ensuite une découverte du domaine nordique de la Praille. Site nordique souffrant du manque de neige,  le site a conduit un programme de réhabilitation intéressant avec l’installation d’un espace bien –être (bain nordique + spa) et la rénovation de la salle hors sac, des départs de ski. Le programme se terminait sur le plateau du Retord, aux  Plans d’Hotonnes où le premier stade permanent de biathlon a été implanté. Le site doit aujourd’hui faire face à plusieurs défis liés à l’absence de neige et à la réhabilitation du stade de biathlon. Plusieurs projets sont en cours.

Un programme riche, varié et intéressant qui a permis aux techniciens auvergnats d’apprécier les stratégies et gouvernances d’autres territoires similaires aux leurs mais aussi d’envisager les passerelles à développer avec les entreprises de l’outdoor.

Contacts

Delphine CHABERT
Développement de la filière Pleine Nature, promotion de la filière moto
Auvergne - Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus