Marketing & Ambitions 2020

L'édito

Publié le 19 mars 2018

Avec ses 180 millions de nuitées, 8% du PIB régional et 5% des emplois salariés non délocalisables et 1,5 milliard d’Euros d’investissements chaque année, Auvergne-Rhône-Alpes est la 2ème région touristique en France. Notre ambition doit aller au-delà et s’afficher à l’échelle internationale, sur laquelle se situe aujourd’hui la véritable scène concurrentielle et de potentiel développement : Auvergne-Rhône-Alpes doit à 5 ans s’imposer comme la 5ème région touristique européenne.

Le marché du tourisme mondial explose ; les attentes se complexifient ; le niveau d’exigence s’élève ; la grande région Auvergne-Rhône-Alpes doit y revendiquer sa place. Reposant sur son dynamisme économique, le poids de son offre touristique et sur des marques destinations comme Lyon, Savoie Mont Blanc, l’Auvergne, sa puissance  lui donne la taille critique requise ; la diversité de sa collection de destinations démultiplie son offre d’expériences à proposer à ses clientèles toute l’année.

L’un des enjeux de cette ambition s’appuie sur l’intensification de son attractivité internationale, la conquête de parts de marché à l’export : créer du liant à l’échelle d’Auvergne-Rhône-Alpes, c’est la mission  de "Renaître ici", notre nouveau positionnement de communication. Renaitre Ici, une promesse consommateurs forte de transformation, en phase avec des aspirations profondes et également  une promesse attractive, différentiante, et surtout "embrassante" c’est-à-dire compatible avec les univers de communication des autres marques de destinations du territoire : un fil conducteur générateur de valeur ajoutée commune entre nous tous, acteurs de l’attractivité de notre territoire touristique.

Enfin, l’autre levier de notre réussite, résidera en notre capacité à identifier nos synergies et à faire plus ensemble. Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme accélère sa marche. A ce titre, notre nouveau positionnement constitue également  une source d’inspiration pour de futures collaborations !

 

 

Voir l'article complet