Bilan – Campagne de phoning Février-Avril 2022


Bien que l’ambiance générale soit beaucoup plus détendue que l’an dernier sur le sujet des Classes de Découverte, les exigences administratives concernant l’instruction de dossier ainsi que les reports de séjours de 2020 et 2021 impactent très fortement la détection de projets à court terme sur cette année scolaire. Néanmoins, les premiers résultats collectés sont très encourageants.


1 400 entretiens argumentés ont été menés, et répartis ainsi :
• 400 entretiens sur les Ecoles de AURA (relance des contacts pris en 2021)
• 350 entretiens sur les Ecoles ILE DE France
• 350 entretiens sur les Ecoles BOURGOGNE FRANCHE COMTE
• 300 entretiens sur les Ecoles PACA

161 contacts (11.5 %) ont demandé davantage d’informations sur les séjours Montagne de la région Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 62 projets de séjours ont été détectés et ont fait l’objet d’une fiche détaillée. 50 % de ces projets ont émané de la région Auvergne-Rhône-Alpes 50 % concernait les régions IDF, PACA, BOURGOGNE FRANCE COMTE
  • 99 demandes de documentation ont été identifiées


Sur les 1 400 entretiens menés, on notera que :

  • 341 contacts (24.4%) n’organisent pas de Classe de découverte ou ne font que des sorties journée
  • Les 2/3 de ceux qui séjournent en Classes Découvertes le font au rythme d’un séjour tous les 2-3 ans
  • Le séjour scolaire moyen regroupe près de 48 élèves (toutes régions confondues) et dure en moyenne 4.7 jours
  • 225 contacts (16 %) ont déjà prévu un séjour sur cette année scolaire 2021-22
  • 205 contacts (14.6 %) évoquent encore les restrictions sanitaires pour expliquer l’absence de séjours ou de projets
  • 128 contacts (9 %) mettent en avant l’absence ou la faiblesse du budget pour justifier l’absence de Classes Découvertes
  • En termes de saisonnalité des séjours : le Printemps reste fortement plébiscité avec 72 % des séjours, 24% de Classes de Neige et 4 % seulement de Classes Rousses (ce qui confirme la tendance déjà relevée en 2021)

FOCUS REGIONS

Auvergne Rhône-Alpes

  • Demeure un intérêt marqué pour la zone géographique (et la thématique) des Volcans d’Auvergne
  • Le hors-région est souvent écarté pour des questions de coût du transport qui alourdissent le budget
  • Près de 26 % (257) des contacts ont clairement émis un intérêt pour l’organisation future des séjours en Classes Découverte en Auvergne-Rhône-Alpes

La relance des contacts pris l’an dernier dans les Ecoles de la région génère la moitié des projets détectés sur cette 1ère vague. On relèvera ainsi que :

  • 74 % des séjours organisés se font dans la région
  • Une durée de séjour plus courte : 3.7 jours en moyenne
  • 29 % des interrogés ont déjà prévu et réservé une Classe de découverte pour cette fin d’année
  • Seuls 3 % des contacts n’organisent pas de séjours scolaires


Paris Ile de France

  • 33 % des écoles n’organisent pas de Classes Découverte
  • La grande majorité des écoles parisiennes (département 75) passe obligatoirement par un Catalogue de la Mairie de Paris ce qui réduit les possibilités de séjours bien que plusieurs établissements d’Auvergne-Rhône-Alpes soient référencés.
  • 9 % des écoles franciliennes ont déjà prévu un séjour cette année
  • 70 % des Ecoles d’Ile de France qui partent en séjour, vont majoritairement :
    En Auvergne-Rhône-Alpes (18 %), mais surtout en classe de mer en Bretagne et en Normandie
    Les séjours en montagne se recherchent plutôt en Bourgogne-Franche Comté et notamment dans le Jura ou dans les Pyrénées
  • La durée moyenne d’un séjour scolaire est de 5,6 jours
  • Les séjours se font à près de 80 % au Printemps


PACA

Des spécificités notables sur cette région :

• Une région déjà très riche de destinations Classes de Découverte avec la montagne et la mer
• La région PACA est très étendue et le réseau autoroutier ne maille pas forcément tout le
territoire. Par conséquent, les temps de trajet intrarégionaux peuvent être très longs et rejoindre Auvergne-Rhône-Alpes peut s’avérer plus compliqué
• 94 % des séjours scolaires se font dans leur région
21 % des interrogés ont quand même émis un intérêt pour Auvergne-Rhône-Alpes
• Près de 80 % des écoles organisent des Classes de Découverte

Bourgogne Franche-Comté

C’est la région externe la plus sensible aux séjours en région de par sa proximité mais aussi du fait que les classes de mer sont moins facilement accessibles et que l’attrait de la montagne et des volcans plus facilement Auvergne-Rhône-Alpes en tant que destination


• 34 % des interviewés indiquent un intérêt particulier pour notre région
• 77 % des séjours se font au printemps
• 15 % de séjours sont déjà prévus cette année
• 66 % des séjours scolaires se font dans leur propre région