Le 17 novembre 2020, dans le cadre particulier des conditions sanitaires en Israël et en France, Atout France a décidé de regrouper les deux workshops annuels en Israël (le workshop Ski & Montagne et le workshop France) en un seul Workshop France qui intègre les thématiques Ski et Montagne Eté, sous un format virtuel.

Occasion pour les partenaires de la région d’échanger, dans le cadre de 18 rendez-vous préprogrammés de dix-huit minutes sur un quota de quarante tour-opérateurs présents.

Dix-huit partenaires français participaient, dont huit de la région Auvergne-Rhône-Alpes : des stations de ski, une agence réceptive et l’aéroport de Lyon.

Plus de 300 rendez-vous entre partenaires et professionnels ont été planifiés, 262 ont été honorés (soit 90%) avec un indice de satisfaction concernant la qualité des rendez-vous de 84%.

Même si le voyage fait partie de la culture israélienne, certains même diront de leur ADN, la reprise ne se fera pas avant quatre ou six mois. Une grande majorité des professionnels du tourisme sont au chômage technique et ce jusqu’en avril 2021. Cependant, il est important de noter que la place des professionnels de la distribution s’est vue renforcée lors du premier confinement, comparativement aux OTA, dont les voyageurs ont rencontré quelques difficultés de rapatriement.

Voyager à l’étranger reste un Must pour les israéliens, et un séjour (billet d’avions compris) coûte bien moins cher que de voyager en Israël. Le taux de change du shekel leur est également très favorable.   

Les premiers voyageurs au printemps prochain seront surement des couples sans enfants, ou des couples qui peuvent voyager sans leurs enfants, suivis de petits groupes d’amis.

Ils privilégieront les hôtels et résidences (en 4 & 5 étoiles pour les individuels). Le tourisme d’« Espace » et les activités de pleine nature seront privilégiés. Les israéliens sont prêts à accepter certaines contraintes mais insistent sur le fait de se sentir en vacances. Il sera donc important de veiller à répondre à un besoin de se détendre, en conciliant l’anxiété de la contagion, à réussir à proposer un sentiment de bien être et d’épanouissement dans des lieux où les irritant liés aux contraintes et aux règles à suivre risquent d’être fréquents.

Retour sur 2019…

  • Près de 800 000 voyages d’israéliens en France ont été réalisés, sans compter les israéliens qui atterrissent à Genève pour rejoindre la France pour le ski, la montagne en été ou faire du tourisme dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.
  • Les israéliens restent en moyenne entre 7 et 10 jours en France lors de leurs séjours.
  • Ils dépensent en moyenne 150 $ par jour et par personne (hors hébergement et hors transport).