Auvergne-Rhône-Alpes est le premier domaine skiable et la première destination touristique mondiale en hiver, avec plus de 50 millions de nuitées réalisées et 197 stations.
L’impact de la décision de ne pas ouvrir les remontées mécaniques en 2021 a donc été particulièrement fort pour tous les acteurs économiques de la montagne.
En complément des annonces de l’Etat en faveur des acteurs de la montagne, dont certaines sont soumises à la validation de la Commission européenne, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de mettre en œuvre des mesures d’urgence et un plan de relance pour la montagne.
L’ensemble de ces dispositifs représente un effet levier de 400 millions d’euros. Adopté le 24 février en assemblée plénière et présenté aux acteurs de la montagne le 4 mars par le Président de Région, ce plan, composé pour moitié d’aides directes, s’axe autour de trois piliers.
© P. Smit

LES MESURES D’URGENCE
Apporter des compensations en accompagnant des entreprises nouvellement créées ou les reprises d’activités, les aides aux professionnels de santé, ainsi qu’aux ski-clubs, aux viticulteurs de montagne, aux centres de vacances indépendants. Des aides seront aussi accordées de manière exceptionnelle aux acteurs économiques menacés de disparition, en lien avec les maires des communes de montagne. Une partie substantielle de ces aides sera financée à travers la création d’un Fonds Région Unie d’Urgence Montagne, abondé par la Région, les communes et les EPCI.

LE PRÊT MONTAGNE AUVERGNE-RHÔNE ALPES REACT EU

Pour les entreprises de montagne de moins de 250 salariés et associations employeuses de moins de 50 salariés ayant 1 an d’existence.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes mobilisera une enveloppe de prêts de 304 M € (avec le concours de la BPI et de l’ensemble des banques de réseau).

Ce prêt, compris entre 10 000 et 300 000 €, est à taux 0, remboursable sur 7 ans dont 2 ans de différé, sans garantie. Les financements proviennent de l’Union européenne (plan de relance REACT UE).

LE PLAN DE RELANCE MONTAGNE

Au-delà des mesures d’urgence exposées précédemment, la Région Auvergne-Rhône-Alpes déploiera un plan de relance pour la montagne qui se veut ambitieux, doté de 70 millions d’euros, visant à préparer l’avenir et qui comprend :

  • La poursuite des efforts déjà entrepris au titre du Plan Montagne avec le plan neige, le volet hébergement, les aides aux petites stations, les ascenseurs valléens, l’aide au transport pour les séjours en montagne des enfants
  • Un volet diversification de l’offre touristique sur toute l’année, en faveur du Tourisme 4 saisons 
  • Les actions en faveur d’une Montagne Durable : la Région co-financera les investissements des communes et des domaines skiables pour accompagner la transition énergétique des stations et leurs mutations vers un modèle de montagne durable. 4 axes d’intervention seront priorisés : 
    – les mobilités douces et décarbonées (navettes autonomes, véhicules hydrogènes, ascenseurs valléens…),
    – la gestion durable des ressources en eau et en électricité sur les domaines skiables ainsi que la  gestion des déchets,
    – œuvrer pour un urbanisme raisonné ( avec notamment, la rénovation énergétique des bâtiments, la piétonnisation des centres stations, etc.)
    – la préservation des espaces naturels. 
  • Le soutien des acteurs économiques de la montagne : La Région mettra en place un fonds d’aide à l’investissement doté de 15 millions d’euros spécifiquement dédié aux entreprises de l’aménagement de la montagne et de l’équipement des personnes en montagne.

Pour plus d’informations :

Pour toutes questions relatives aux aides financières, vous pouvez joindre la hotline au :
0805 38 38 69

Pour toute autre question concernant le plan de relance : montagnerelance@auvergnerhonealpes.fr