De nombreuses études tentent actuellement de prédire comment la saison estivale 2021 se déroulera. Même s’il subsiste encore pas mal d’incertitudes, notamment concernant le passeport vaccinal ou encore l’ouverture des frontières pour les séjours d’agrément, une chose est certaine : l’envie de voyager n’a jamais été aussi élevée. Et c’est particulièrement vrai pour les Français dont le taux de départ en vacances cet été devrait atteindre un niveau rarement atteint. Leur destination sera en priorité la France, comme l’été dernier.

Début Mai, ADN Tourisme et l’ensemble des CRT ont réalisé une étude sur les intentions de départ en vacances des Français. Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme a exploité les données brutes de l’étude afin de pouvoir zoomer sur notre destination et se comparer aux autres régions. En complément de l’analyse réalisée par ADN Tourisme au niveau nationale (en téléchargement), nous avons réalisé une infographie interactive afin de pouvoir filtrer certaines données et zoomer sur chaque région : cliquez sur l’image ci-dessous.

https://d.dataviv.net/r/P9bfGUKRQQ

Les faits marquants :

Mai :

  • Près d’1 Français sur 2 partira en voyage au cours du mois de Mai, en majorité pour un seul séjour.
  • 25-34 ans => les + volontaires au départ (55%) à la différence des + de 65 ans (38%).
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 2ème destination la plus convoitée après la Bretagne.

Eté :

  • 18-24 ans => les + volontaires (81%) à la différence des + de 65 ans (64%)
  • Intentions de départ très élevées, proche du niveau le plus haut observé avant crise (71% vs 72%).
  • Auvergne-Rhône-Alpes : 32% de clientèle intra-régionale pour cet été, un niveau très largement au-dessus des moyennes avant Covid (25%).
  • Auvergne-Rhône-Alpes : sur-représentation des + de 65 ans qui recherchent prioritairement des destinations « safe ».
  • Recherche d’hébergements marchands en hausse par rapport à l’été 2020 mais priorité aux structures proposant l’annulation jusqu’au dernier moment et sans pénalité, et aux structures locatives (meublés, gîtes, AirBnb, mobil-home, HLL…).
  • Besoin et envie de voyager extrêmement forts : les Français ne prévoient pas de réduire leur budget vacances (55%) ni la durée de leur séjour (60%) pour cet été.

Rdv fin juin pour un zoom très précis sur les prévisions touristiques pour cet été grâce à la 2ème phase de cette enquête « intentions de départ des Français » (11 000 Français interrogés) et la 1ère vague d’enquête de conjoncture (850 pro du tourisme enquêtés).

Téléchargement

Télécharger le document ci-dessous :