Un partenariat avec 7 offices de tourisme, Atout France, Expedia et Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme

Les offices de tourisme de Chambéry, Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Saint-Etienne, Valence et Vichy, l’ART Auvergne-Rhône-Alpes, Atout France et le groupe Expedia s’associent pour la 1ère fois pour la mise en place d’une campagne de relance 100% digitale autour de la thématique « Citybreaks » en 2021.

Avec l’objectif commun d’aller toucher de nouvelles clientèles en France et sur les marchés européens de proximité, c’est un budget global de 550 000€ investi pour moitié directement par le groupe Expedia qui est dédié à l’offre touristique dans ces 7 villes.

Dans le contexte sanitaire actuel, le mot d’ordre sera la flexibilité grâce à un suivi hebdomadaire qui nous permettra d’activer, de désactiver ou d’adapter le dispositif en fonction de l’actualité.

Un hub dédié à l’offre régionale, soutenu par un dispositif digital complet

C’est le 27 avril que les voyageurs français pourront découvrir le dispositif en ligne, qui s’articule autour d’un hub régional, point d’atterrissage de la campagne, soutenu par la mise en ligne de bannières programmatiques au sein des sites du groupe Expedia et en externe, ainsi que par des communications sur les réseaux sociaux et via la newsletter d’Expedia.

Grâce à la collaboration et l’engagement des équipes des offices de tourisme, d’Atout France, et d’Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, les équipes d’Expedia ont pu produire et mettre en ligne ce « mini-site » autour de thématiques communes aux destinations :

  • Activités de plein air
  • Incontournables
  • Culture et évènements
  • En famille
  • Art de vivre

En fonction de l’évolution de la situation sanitaire, la campagne sera déployée dans un 2nd temps sur les marchés européens de proximité.

Grâce au budget rassemblé, la campagne digitale restera en ligne jusqu’à fin 2021 afin de couvrir les réservations de printemps, d’été et d’automne.

Alors que chaque ville bénéficie de ses pages dédiées au sein desquelles son offre est mise en avant, le hub crée un cercle vertueux bénéfique en termes de performance de la campagne, de mutualisation des coûts de production et d’inspiration de séjours pour les visiteurs.

Tout un dispositif digital ciblé est mis en place afin d’apporter du trafic sur ce hub puis de convertir cette audience par des réservations d’hébergements en ligne. Ce dispositif s’articule essentiellement autour de :

  • Bannières programmatiques, en ligne sur différents sites correspondant à l’audience ciblée. Objectif : 70 millions d’impressions
  • Bannières sur les sites du groupe Expedia, permettant d’inspirer les utilisateurs lors de leurs recherches autour des thématiques des 7 villes. Objectif : 6 millions d’impressions
  • Promotion sur les réseaux sociaux d’Expedia et via une newsletter auprès de leurs clients

Exemple de bannière, Grenoble
Exemple de bannière, Lyon
Exemple de bannière, St Etienne

Un dispositif inédit au service des destinations

Pour le groupe Expedia, un dispositif à cette échelle reste exceptionnel et inédit : « Notre collaboration avec l’ART Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme, Atout France et 7 villes de la région permet de lancer un projet très innovant sous forme de plateforme digitale dédiée aux villes et thématiques de la région. La relance du tourisme urbain est un sujet clé de la reprise touristique en 2021 et nous sommes convaincus que cette approche, qui est une grande première pour nous en France, est la bonne. En effet, dans le contexte actuel, la reprise des réservations ne pourra se faire qu’en étant accompagnée d’information et de réassurance pour l’utilisateur final, ce que cette plateforme co-brandée permet de faire. »

Pour les OT participants, les intérêts sont multiples :

Mathieu Bruc, Directeur pôle marketing digital, OT Clermont Auvergne Tourisme : « Dans le cadre de notre plan de relance tourisme, une de nos ambitions est de soutenir les hôteliers et les hébergeurs. Pour répondre à cet objectif, notre stratégie de commercialisation passe en partie par des achats d’espaces et de visibilité sur des plates-formes à forte audience captive. Il s’agit d’atteindre deux finalités concomitantes. En termes de notoriété, avec l’importance de continuer à communiquer autour de notre destination pour rester dans l’imaginaire touristique des futurs clients qui se projetteront en séjour tôt ou tard. En termes de conversions pour développer les réservations auprès de nos partenaires, même si l’on sait le sujet de la commission appliquée par ces plates-formes, naturellement sensible pour les hébergeurs. La dimension collective, le positionnement « city-break », l’effet levier de visibilité grâce aux co-partenariats financiers et l’agilité de la campagne (stop ou encore) ont motivé nos choix de participer à ce dispositif 100% digital. »

Stéphane Devrieux, Directeur Général de St Etienne Tourisme & Congrès : « Cette dynamique collective nous procure un effet levier puissant pour renforcer, dès la reprise, notre plan de relance digital focalisé sur l’offre des destinations urbaines et leurs espaces naturels de proximité, et ça tombe bien, à Saint-Etienne, les occasions de s’ouvrir l’esprit ne manquent pas ! »

Adrien Southon, Directeur Adjoint de Vichy Destinations: « C’est une opportunité intéressante pour notre ville. C’est une campagne à 70 millions de vues qui nous demande un investissement quasiment nul »

Nicolas Béroud, Directeur adjoint, Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole : « L’une des vocations de l’Office de Tourisme Grenoble-Alpes Métropole est de soutenir les acteurs touristiques de son territoire et, plus encore, dans le contexte actuel. Nos destinations urbaines souffrent depuis plus d’un an et c’est pour cette raison que nous avons souhaité prendre part à cette campagne collective de relance et de promotion. Les actions collectives ont d’autant plus de sens que notre grande région AURA est riche de destinations city-break toutes différentes et à la fois complémentaires. Entre centre-villes historiques et montagnes, nos villes ont tout pour plaire. « 

La performance de la campagne sera suivie au plus près, et la diversité des thématiques, des périodes ciblées ainsi que de l’offre permettra des ajustements afin d’assurer que les objectifs sont bien atteints.