• Post category:Bilans année 2020
  • Post last modified:5 août 2021

FRÉQUENTATION 2020

En 2020, compte tenu de la crise sanitaire liée à la Covid-19, l’enquête réalisée par l’Insee a été stoppée une bonne partie de l’année. Les données ne sont donc disponibles que de juillet à octobre. Elles permettent de dénombrer 8,6 millions de nuitées sur cette période.

Habituellement, les mois d’avril à juin représentent un peu plus de 20% des nuitées annuelles des campings. En 2020, l’Insee n’est pas en mesure de communiquer le nombre de nuitées réalisées sur cette période, du fait de l’arrêt de l’enquête sur la période. Cela étant, entre la période de confinement (du 17 mars au 11 mai) et la réouverture progressive des frontières qui n’a été effective qu’à partir du 15 juin avec les premiers pays européens, les nuitées ne devraient représenter qu’une part infime de l’activité sur cette période. La fréquentation a repris véritablement qu’à partir de juillet, atteignant 85% de son niveau de 2019. Durant les mois de juillet, août et septembre, la clientèle française a été particulièrement présente avec des variations de nuitées respectivement de -1%, +5% et +25% par rapport à l’année précédente. La clientèle française a été très en recherche d’hébergements individuels en plein air. De plus, une partie des clientèles françaises a renoncé à partir à l’étranger, favorisant ainsi les séjours en France.

Une clientèle étrangère exclusivement européenne

Sur la période de juillet à septembre, la clientèle étrangère n’a représenté que 26% des nuitées, contre 37% en 2019. Cette diminution s’explique par une diminution des arrivées des clientèles européennes et l’absence totale des clientèles lointaines.

Part des nuitées étrangères
sur la période de juillet à septembre 2020
Variation 2019/2020
(en nombre de nuitées
sur la période de juillet à septembre)
Pays-Bas53%-36%
Belgique20%-23%
Allemagne13%-37%
Suisse6%-24%
Royaume-Uni4%-67%
Espagne1%-71%
Italie1%-63%
Source : Insee 2020

Malgré des baisses de fréquentation, certains marchés de proximité tels que les Pays-Bas, la Belgique, l’Allemagne et la Suisse ont été présents en région dès le mois de juillet. Pour d’autres nationalités (clientèle britannique, espagnole et italienne), l’impact du Covid a été beaucoup plus fort sur la fréquentation. La fréquentation des Britanniques a été particulièrement impactée par l’instauration d’une quatorzaine pour le retour sur leur territoire. La clientèle britannique ne représente d’ailleurs en 2020 que 4% des nuitées étrangères, contre 8% en 2019.

OFFRE 2020

Nombre de campingsNombre d’emplacements
Ain636 270
Allier723 144
Ardèche28524 381
Cantal874 984
Drôme14810 728
Isère1118 512
Loire432 322
Haute-Loire573 791
Puy-de-Dôme1299 336
Rhône292 278
Savoie997 209
Haute-Savoie12411 483
Auvergne-Rhône-Alpes1 24794 438
Source : Insee 2020

Le parc des campings reste stable en 2020 en nombre d’emplacements, malgré une légère baisse du nombre d’établissements (8 établissements en moins en 2020 par rapport à 2019). La montée en gamme, qui n’est pas un phénomène nouveau, se poursuit avec une baisse de -14% des emplacements classés 1 étoile et une hausse des emplacements 4 et 5 étoiles avec respectivement +3% et +4% par rapport à 2019. Une partie de l’offre de l’hôtellerie de plein air s’apparente toujours plus à des villages clubs, dotés de piscines, spa, terrains multi-sports… ainsi que de services de proximité (restauration, supérette, accueil d’enfants…) que recherchent les clientèles CSP+.