Retour sur la place de marché par l’OT du lac d’Annecy

Julien Teulé témoigne …

Principales actions 2021

 Mise en ligne d’un nouveau site web avec optimisation de l’intégration de la Place de Marché :
o Réassurance client : création d’une page www.lac-annecy.com/pourquoi-reserver-sur-lac-annecy/ + intégration éléments de réassurance sur tous les widgets de résa + Global Moteur + dans le tunnel de résa
o Amélioration des filtres sur le Global Moteur pour les activités
 Mise en ligne d’un espace pro avec présentations détaillées, vidéos, témoignages, foire aux questions : https://www.lac-annecy.com/espace-pro/
 Ouverture d’un compte LinkedIN dédié à la communication B2B de l’OT et notamment 2 axes majeurs de communication : Place de Marché et Presse https://www.linkedin.com/company/lac-annecy-tourisme-office
 Valorisation de l’offre bons cadeaux activités & loisirs sur une page dédiée https://www.lac-annecy.com/activites/bons-cadeaux/
 Création d’une plaquette de présentation

Idées d’actions futures

 Création d’un club utilisateurs Place de Marché
 Mise en place d’un réseau de distribution City Pass et tentative de fusion avec le réseau de distribution de la Place de Marché (discussions en cours entre Adelya qui nous fournit le City Pass et Alliance Réseaux, l’idée serait d’avoir un seul et même réseau et une interface pour revendre tous les produits)
 Segmentation de l’offre et création de landing pages thématisées pour synchroniser avec les tendances d’achat
 Création d’offres de séjour à l’étude avec le service commercial
 Intégration des avis en ligne et d’un chat
 Test réservation dans les bureaux d’accueil ?

Retour sur expérience sur la place de marché

La Place de Marché est un formidable outil au service de l’attractivité de la destination et un projet fédérateur qui profite à l’ensemble de ses acteurs. Dans un moment où tout le monde souhaite mieux consommer, mieux voyager… c’est une plateforme déployée par un acteur local au service des professionnels du territoire et à l’aide d’une technologie régionale = une plateforme 100% locale et un projet qui a du sens avec de beaux atouts à faire valoir !

Retour sur le déploiement d’Addock

A ce jour nous avons une trentaine de prestataires d’activités formés et qui ont une utilisation active de l’outil, ainsi que une quinzaine de distributeurs qui ont effectué la mise en place (en ligne pour l’instant uniquement, pas encore au comptoir).

L’intérêt d’Addock, contrairement à Open Billet, c’est qu’il peut réellement devenir l’outil de travail quotidien d’un prestataire pour gérer toute la commercialisation de son activité. C’est donc un réel plus d’avoir cet outil dans notre « arsenal » dans notre logique d’accompagnement et d’aide à la transformation digitale. La contrepartie c’est que cela met un peu plus la pression sur nos épaules car toute la commercialisation d’un prestataire peut reposer sur nous. En conséquence, cela demande également plus de temps en support et en accompagnement. Par contre, ensuite, le CA généré par compte ouvert n’a rien à voir avec ce que l’on pouvait espérer avec Open Billet !

Avantages / inconvénients de l’outil

Au niveau des points forts, je dirai qu’Addock est un logiciel moderne, intuitif et ergonomique, facile d’utilisation et complet. Nos prestataires le prennent en main beaucoup plus facilement qu’Open Billet, les nombreuses fonctionnalités répondent à la plupart des besoins de nos prestataires et leur permettent de gérer 100% de leur commercialisation via cet outil s’ils le souhaitent.

Concernant les points faibles ou plutôt les axes d’amélioration, on peut reprocher à Addock un manque de souplesse et de « liberté » sur certains aspects comme la gestion du stock et des tarifs. L’idéal serait une « fusion » avec les points forts d’Open Billet et le fait qu’on pouvait assez facilement le configurer à notre manière.
L’un des points les plus bloquants est le fait de ne pas pouvoir modifier le stock créneau par créneau, comme c’est le cas sur Open Billet. Mais je sais que c’est un sujet prioritaire pour Alliance Réseaux et que cette fonctionnalité devrait être disponible prochainement . La gestion des tarifs devrait également être rendue plus souple. La non-compatibilité des structures publiques (Addock Payfip) avec le channel manager et donc le réseau de distributeurs est également un autre point bloquant à ce jour.


Sur le créneau des activités & loisirs, ce qui est complexe c’est que chaque prestataire a son propre mode de fonctionnement. On retrouve donc de grandes disparités entre les besoins de chacun et ce parfois même alors que l’activité proposée est identique. Dans ce cadre, proposer un outil qui convienne à tous à 100% est une problématique quasi impossible à résoudre pour Addock et tous les éditeurs de logiciels. Cela est beaucoup moins le cas sur les hébergements où de grands standards se retrouvent sur chaque typologie d’hébergements.

Au-delà de l’outil Addock en lui-même, personnellement je considère que travailler avec Alliance Réseaux est un avantage. Même si cela ne va jamais aussi vite que nous le souhaiterions, on sent une réelle écoute et une volonté de faire évoluer les outils pour qu’ils collent le plus possible à nos besoins. C’est une entreprise humaine et régionale, il y a très peu de turn-over dans les équipes, les différents interlocuteurs sont sympathiques et le support est réactif et fait toujours preuve de pédagogie lorsqu’on peut rencontrer quelques difficultés (je précise que cet article n’est pas sponsorisé). Quand je compare à d’autres sociétés où on est en contact uniquement avec des commerciaux qui changent régulièrement, c’est vraiment appréciable. Je trouve que cela rajoute encore davantage de sens dans nos dispositifs de Place de Marché.

Contact