Clientèles françaises : performance et positionnement

Publié le 23 juillet 2019

Avec 151,9 millions de nuitées touristiques, la clientèle française est notre premier bassin de clientèle.

 

Elle offre à la destination Auvergne-Rhône-Alpes la place de leader dans les domaines suivants : 

  • 3ème région choisie par les touristes français avec 10,6% des nuitées françaises derrière l’Occitanie (12,5%) et la Nouvelle-Aquitaine (11,7%),
  • 1ère destination choisie par les touristes français en hiver,
  • 1ère destination montagne avec 49% des nuitées annuelles, loin devant l’Occitanie (18,9%) et PACA (12,5%),
  • 1ère destination pour la fréquentation des hébergements locatifs (14,6% des nuitées réalisées en France).

Auvergne-Rhône-Alpes se distingue des autres régions françaises par une répartition assez équilibrée entre l’été élargi, de mai à septembre inclus, qui regroupe 52% des nuitées et l’hiver élargi, de décembre à avril inclus, soit 40% des nuitées. La saison hiver est de 12 points supérieurs à la moyenne nationale.

En termes de profils les visiteurs de notre région se distinguent de la moyenne nationale de la manière suivante : 56% d’entre eux résident dans un ménage dont le revenu mensuel est supérieur à 3 000 €, soit 6,5 points de plus que la moyenne nationale. Cela se vérifie par un poids supérieur de cadres et professions libérales et professions intermédiaires.

Depuis la crise économique de 2008, les touristes ont davantage tendance à privilégier le logement chez les parents et les amis. C’est ainsi 62% des nuitées se déroulent dans les hébergements affinitaires au niveau national, contre 58% en région. Cet écart de 4 points signifie que la destination Auvergne-Rhône-Alpes est davantage choisie pour des raisons d’agrément que de pure opportunité.

L’attractivité touristique de la région, a un impact sur le poids économique généré : lorsque l’on choisit une destination pour elle seule, la propension à se rendre dans un hébergement commercial est importante. En choisissant ce dernier, un touriste dépense en moyenne 3 fois plus qu’un touriste en logement affinitaire.

 

Contacts

Christelle Lepoutre
Chargée d'études Marketing
Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme
Commentaires
comments powered by Disqus