2021 : un début d’année mitigé et difficile retardant la reprise dans l’hôtellerie

L’hôtellerie en Auvergne-Rhône-Alpes clôture 2021 sur un repli de -32% de sa fréquentation par rapport à 2019. Les variations sont cependant plus hétérogènes que jamais selon les territoires et les périodes de l’année.

Année 2019Année 2020Année 2021Évolution 2019/2021
Nuitées hôtelières24 148 60015 030 70016 476 900-32%

Le 1er semestre est très marqué par les restrictions sanitaires. La nouvelle recrudescence de l’épidémie en mars 2021 qui conduit le gouvernement à instaurer le 3eme confinement national à partir du 5 avril ainsi que les contraintes relatives aux déplacements de longue distance pénalisent fortement le secteur hôtelier. Les nuitées hôtelières sur ce 1er semestre enregistrent une baisse de -59%.

Le 2ème semestre est en nette amélioration, grâce notamment au cœur d’été (juillet et août). Durant la période estivale, bon nombre de restrictions sont levées au niveau national et européen. La clientèle française, à l’instar de l’été 2020, fait le choix de prendre ses vacances en France. Sur les mois de juillet et août, les nuitées ont donc été les plus proches de l’avant crise (respectivement -6% et +3% par rapport à juillet et août 2019). Avec la reprise du tourisme d’affaires, des évènements et congres, l’automne a permis à l’hôtellerie régionale de limiter la baisse d’activité en se rapprocher des niveaux de 2019.

Saisonnalité et poids des saisons

Le retour des touristes étrangers se fait attendre

En 2021, sur la période de mai à décembre (seule période où la distinction entre les nuitées françaises et étrangères sont disponibles), la clientèle étrangère ne représente que 14% des nuitées. Dans un contexte de Brexit et de forte circulation du virus outre-Manche, les touristes britanniques, habituellement première clientèle de l’hôtellerie sont relayés, comme en 2020, au 5eme rang et ne représentent que 7% des nuitées étrangères sur la période.

Quelles tendances dans l’hôtellerie en 2021 ?

Un certain nombre de tendances hôtelières ont été accélérées par la pandémie en 2021. Ces aspirations risquent de persister dans le temps :

  • Priorité à l’hygiène. Depuis la pandémie, l’hygiène dans les hôtels n’a jamais été aussi importante. Les professionnels s’appuient activement sur cette tendance pour assurer la santé et la sécurité de leurs clients et les mettre en confiance.
  • Paiements sans contact
  • Des hôtels coworking. Le coworking est une tendance qui s’est amplifiée avec la généralisation du télétravail pendant la crise sanitaire. Intégrer cette tendance est une manière pour les hôteliers de répondre aux nouveaux besoins des clients mais aussi de rentabiliser des espaces pas ou peu utilisés en les transformant en espace de travail collaboratif.
  • Favoriser le bien-être. Prendre soin de soi est un élément fondamental du voyage, surtout après une longue période privée de tout déplacement.
  • Des chambres d’hôtel 100% connectées.
  • En immersion totale. L’expérience immersive est de plus en plus utilisée par le secteur de l’hôtellerie (Exemple du concept des hôtels littéraires où les établissements proposent aux clients une immersion dans l’univers des plus grands auteurs).

L’offre hôtelière en 2021

Avec 2 669 établissements au 1er janvier 2021, la région Auvergne-Rhône-Alpes a le plus important parc hôtelier de France. Concernant la capacité en lits, la région se place en 2ème position après l’Ile de France car les hôtels franciliens ont des capacités en chambre plus importante. Les hôtels d’Auvergne-Rhône-Alpes offrent 32 chambres en moyenne par établissement, soit une taille comparable à la plupart des autres régions de province.

Depuis 2015, 228 hôtels ont cessé leur activité, soit une disparition de 8% du parc mais une baisse de seulement -4% du nombre de chambres sur la même période. La diminution du nombre d’hôtels est particulièrement forte dans la catégorie 1 et 2 étoiles ainsi que dans les établissements non classés. Seuls les hôtels 3, 4 et 5 étoiles sont plus nombreux en 2021 qu’en 2015, respectivement en hausse notable de +1%, +14% et +39%. Cette montée en gamme contribue à optimiser les revenus et à améliorer l’expérience client.

Total HôtelsHôtels non classésHôtels 1*Hôtels 2*Hôtels 3*Hôtels 4*Hôtels 5*
Ain145541334782
Allier106351214072
Ardèche152594364580
Cantal116380373920
Drôme1706533648171
Isère30092127893232
Loire86280213250
Haute-Loire97411223300
Puy-de-Dôme2367667268122
Rhône29952476111479
Savoie44511010981285940
Haute-Savoie5179491301907321
Auvergne-Rhône-Alpes2 6697445166087426179
Évolution 2015/2021-8%-10%-44%-20%+1%+14%+39%

Source : Insee

Contact