Face à la crise sanitaire qui touche de plein fouet les acteurs du tourisme, Auvergne-Rhône-Alpes Tourisme s’attache en toute priorité à mener des actions de relance de la consommation. Cette future plateforme collaborative d’offres touristiques bienveillantes, développée pour le long-terme, est menée dans le cadre de ce plan et de notre engagement régional pour un tourisme bienveillant : contribuer au développement d’un tourisme respectueux des enjeux environnementaux, valorisant les économies locales et créant du lien entre les habitants et les visiteurs de la région.    

Objectif : proposer et faire découvrir à nos clientèles régionales ciblées toutes les excursions, activités, visites et évènements touristiques répondant à leurs aspirations pour un tourisme durable et bienveillant.

Un service à forte valeur ajoutée construit collectivement 

Cette future plateforme collaborative vise à proposer des offres bienveillantes aux habitants de notre région pour se faire plaisir autour de chez soi et de façon responsable.   

Toutes les parties prenantes du projet ont été associées dans toutes les phases du projet afin de co-construire ensemble un service qui sera utile, utilisable et bien sûr utilisé par le plus grand nombre. Cette plateforme collaborative d’offres bienveillantes est ainsi le résultat :  

  • d’échanges qualitatifs et quantitatifs avec plus de 400 habitants de la région, divers socio-professionnels du tourisme, des agences départementales et offices de tourisme en décembre 2020 
  • de sessions d’intelligence collective avec des habitants engagés (micro-influenceurs, Greeters, Emerveillés de l’Ardèche, Ambassadeurs Savoie Mont Blanc…), d’institutionnels du tourisme (agences départementales et offices de tourisme) et des socio-professionnels du tourisme en janvier-février 2021 
  • d’un sprint de création pour concevoir les maquettes des principales fonctionnalités (tout a été créé en 10 jours par le cabinet en Design de service) début mars 
  • de tests avec les différentes parties prenantes (habitants visiteurs, « éclaireurs », institutionnels du tourisme, socio-professionnels du tourisme) en mars 2021 

Toutes les offres sont bien-sûr alimentées par notre système d’information touristique Apidae Tourisme, grâce à la mobilisation massive des offices de tourisme.

Les habitants engagés comme les Greeters ou encore les micro-influenceurs sont également au cœur de ce dispositif sous la casquette « éclaireur ». Nous souhaitons en effet valoriser tous les contenus qu’ils créent et digitaliser leurs connaissances du territoire à travers cette nouvelle plateforme. Nous n’allons bien sûr pas créer cette communauté de zéro mais bel et bien nous appuyer sur toutes les communautés existantes souvent gérées à l’échelle locale (par exemple, Team Ambassadeurs 03, les Emerveillés de l’Ardèche, les Greeters Lyon, etc.). Les éclaireurs devront notamment partager des valeurs communes à notre vision du tourisme bienveillant. Nous souhaitons que ces éclaireurs se sentent membre à part entière de cette future communauté Auvergne-Rhône-Alpes. Ils bénéficieront d’avantages exclusifs : invitation à des événements, tarifs préférentiels sur des sites en particulier… 

Nous sommes persuadés que les acteurs institutionnels et les futurs « éclaireurs » vont de pair et permettent d’offrir aux visiteurs la meilleure expérience possible.  

Le succès de cette plateforme n’est donc possible que grâce à la collaboration de tout cet écosystème régional. 

Des offres touristiques bienveillantes : engagement, exigence et crédibilité 

Cette plateforme vise à impulser et faire émerger une offre de tourisme respectueuse du patrimoine naturel, culturel et humain, qui valorise les habitants et leurs savoir-faire et qui ait un impact positif sur l’économie locale, tout en offrant des découvertes et des expériences originales accessibles à tout type de visiteurs. 

Si les offres touristiques sont réparties dans de grandes familles (Plein air, Savoir-faire et patrimoine culturel, Tourisme gourmand, Œnotourisme, Bien-être), elles sont le fait de structures différentes (prestataires d’activité, site de visite, associations, guides…) et sur des territoires très divers, nous souhaitons nous assurer de la présence des trois constantes suivantes qui caractérisent le tourisme bienveillant :  

  • Les enjeux environnementaux avec la préservation de la nature et la protection de la biodiversité  
  • La contribution aux économies locales : l’ancrage dans son territoire caractérisé notamment par la rencontre avec des acteurs locaux (producteurs, artisans, artistes, historiens, habitants…). Dans le cas d’offre sans rencontre, elle doit pouvoir favoriser la rencontre entre les visiteurs eux-mêmes.  
  • Les enjeux sociaux : faire de l’activité touristique un bienfait pour les personnes qui y travaillent (gouvernance démocratique, juste rémunération), pour les fournisseurs et prestataires (relations équitables), pour les acteurs du territoire d’accueil (solidarité) 

Cette plateforme a donc vocation à valoriser des offres justifiant d’un engagement cohérent en matière sociale, environnement et économique. Si le niveau d’engagement peut varier entre ces trois dimensions, il ne peut pas être inexistant sur l’une ou l’autre.   

Pour garantir l’information la plus fiable possible, tout en permettant une offre large sur la plateforme, l’évaluation de ces engagements sera organisée sous forme d’autodiagnostic directement dans Apidae et grâce au suivi par les offices de tourisme . Le socio-professionnel recevra un questionnaire d’auto-évaluation et signera une charte d’engagement relative à la véracité de ces réponses. Ce questionnaire a été co-construit avec l’ATES, l’Association pour le Tourisme équitable et solidaire qui porte depuis 15 ans la voix d’un tourisme exigeant et qui défend l’idée que l’activité touristique doit constituer un levier de développement harmonieux des territoires et des populations qui l’habitent. 

Tout savoir sur l’autodiagnostic

Ce dispositif étant construit sur le long terme comprend un phasage des offres : en lancement il s’agira de sorties à la journée ciblées pour les clientèles urbaines sans enfants de notre région puis progressivement le panier d’offre s’étoffera au profit de clientèles plus larges (famille, court-séjour, etc.). 

Un plan de communication dédié dès l’automne

Nous sommes tous unanimes sur le fait qu’une communication très forte, de long terme fera le succès du projet. Prioritairement digitale,  nous comptons assurer le lancement via nos très larges communautés Facebook et Instagram (dans le Top 3 en France) et nous compléterons également la visibilité grâce à une communication multicanale qui nous permettra d’élargir nos cibles et d’assurer la notoriété du projet. 

Et retrouvez aussi :

Les multiples avantages de Partir Ici pour les offices de tourisme, les socio-pro et les habitants visiteurs.
Liste non exhaustive !

La mise en œuvre de ce projet : mobilisation collective des offices de tourisme 

Dates clés du projet 

Période Moments phares 
Mois d’avril Présélection des offres réalisée par les offices de tourisme – voir le replay dédié
De fin juin à fin juilletAuto-diagnostic par les socio-professionnels dont les offres ont été présélectionnées – voir le replay dédié
De mai à décembre Développement de la plateforme  
De juin à août Choix du nom de la plateforme, préparation des supports de communication et du plan de communication 
Automne 2021 Lancement de la plateforme grand public 

Merci pour votre mobilisation ! Ensemble, nous sommes plus forts. 

Pour plus d’informations sur le projet, merci de consulter la FAQ ou de contacter Camille Ract.  

Pour des questions liées à la présélection des offres et la collecte, merci de vous rapprocher de vos animateurs Apidae.